Barbecue à l’Américaine

Dimanche, lendemain du mariage, c’était repos ! Avec l’Homme nous en avions un peu marre de changer d’hôtel tous les jours et de ne pas pouvoir se poser tranquillement alors lorsque nous avons été chez Chris et Pat, sa tante et son oncle, sachant que nous y allions passer 2 nuits.. ça ressemblait à des vacances !

En plus il était prévu de faire un barbecue, typiquement américain. J’attendais ça avec impatience !! Avectoutes les séries américaines que je me suis farcie jusque-là, j’avais une petite idée de ce qui m’attendait. Arrivée chez Chris et Pat nous avons eu notre chambre d’attribuée et avons attendu l’heure du déjeuner. Je ne sais pas trop à quelle heure nous avons mangé mais ça devait être tard parce que nous sommes partis tard aussi de l’hôtel. J’ai voulu profiter jusqu’au bout de la chambre de luxe ! (vu le prix, autant la garder jusqu’à la dernière minute!)

En fait aux États-Unis, le barbecue, c’est comme à la télé: une institution : les voisins, amis, famille sont invités et chacun rapportent un petit quelque chose à grignoter. On a mangé des hot-dog (les 1ers de ma vie! délicieux !! Manger des hot-dog pour la 1ère fois aux États-Unis, c’est quand même super!) avec des légumes et de la sauce houmous (faîte maison, une tuerie).

Un régal. J’ai également adoré le thé glacé servi avec des glaçons gros comme des icebergs. Dans mon imaginaire, le thé glacé, c’est aussi un symbole de la nourriture américaine. J’ai lu des dizaines de livres où lorsqu’un invité arrive, dans la soirée chaude de l’été, on lui offre un thé glacée fait maison sous le porche. Du coup, j’attendais avec impatience le moment où on allait m’expliquer comment il était fait. Donc, lorsqu’il y en eu plus eu, je suis allée en rechercher et demander la recette à Kate, la mariée. Bon en fait elle a été dans le placard, elle a ouvert un sachet, l’a versé dans de l’eau et voilà. Le thé glacé, c’est juste de la poudre et de l’eau. Je ne vous raconte pas ma déception (sans parler une fois de plus de l’impact écologique des ces sachets à usage unique..).

L’après-midi s’est déroulé lentement, en regardant bien entendu un match de base-ball et de football américain. L’un comme l’autre ça n’est pas super passionnant (non en fait c’est même super chiant) mais c’était sympa cette ambiance !

Nous nous sommes tous retrouvés au jardin pour cueillir les tomates qui ici n’ont pas besoin de tuteur pour grandir et donner une récolte impressionnante !!

Puis nous sommes tous partis voir la nouvelle maison de Katleen (qui sois-dit en passant n’a jamais habité avec son amoureux avant son mariage.. risqué ?! ). On est passé à travers les villes/villages (je ne vois pas bien la différence) mais ça donne bien une image de l’Amérique : tout à fait ce que l’on voit dans les séries.

Plusieurs choses m’ont marqué l’esprit :

  • Les terrains des maisons n’ont pas de délimitation. Assez étrange lorsqu’on vient d’un pays où les gens se barricadent chez eux par des murs de 2 mètres !
  • Les américains sont aussi patriotes qu’on le pense et mettent volontiers des drapeaux de leur pays, des décorations aux couleurs de la nation partout sur leur pelouse.
  • Les propriétaires laissent volontiers sur pied les arbres entourant leur maison
  • Ce qui amène au dernier point: les gens allument leur lumière à midi parce que leur demeure est sombre à cause des arbres entourant la maison

Nous avons donc visité la maison de Katleen : comme la maison de sa maman, le sol de la cuisine est en lino et le reste de la maison est recouvert de moquette. Les murs sont en contreplaqués et il est très facile donc de rajouter une pièce à la maison. Les fenêtres sont celles que j’imaginais : des fenêtres à guillotine, en bois et vitrage simple. Il y a au moins un climatiseur par maison (alors que bon, franchement, il fait chaud mais ça n’est pas la canicule !) qui est installé à la place d’une fenêtre.

Nous sommes repartis rapidement puisque les jeunes mariés s’en allait fissa.. en lune de miel ! Oui, aussitôt marié, aussitôt partis. Nous avions la possibilité d’aller nous promener le long du lac Ontario et d’aller au parc de jeux pour enfants mais justement, nous n’avons pas d’enfants alors nous n’allions pas nous farcir ceux des autres ^^

.

Le retour était sympa, j’ai encore pu admirer les maisons typiquement américaines. J’adore leurs architectures, toutes différentes, le fait qu’elles soient différentes mais en même temps que l’ensemble soit harmonieux. C’est beau non?

Du coup, retour à la maison où j’ai commencé à écrire mes cartes pour envoyer à la famille. Le soir nous avons mangé des pizzas tous ensembles et c’était très sympa !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Don`t copy text!