Glen Affric

 

Réserve naturelle depuis 2002, Glen Affric est un site très prisé des randonneurs (oulaaa, on dirais le guide du routard..). Bon, on va y mettre un peu plus de « Myriam » et moins de « guide du routard ».

Alors, site très beau, très calme, pas pollué, ça glissait un peu vu qu’il a plu juste avant que nous arrivions.
Petit parcourt pas trop difficile (Mathilde, 5 ans l’a fait sans problème).
Rien d’autre à dire sur Glen Afric à par: calme, calme et calme encore.
Et c’est magnifique. Voyez par vous même.

 

Petite précision du 30 décembre 2013: Glen Affric est l’une des réserve les plus belle d’Ecosse, elle se situe au nord ouest du Loch Ness. C’est le paradis des randonneurs, utilisateur de VTT et surtout des botanistes et autre ornithologue. La saison à laquelle j’y suis allée était l’automne, vous imaginez donc les couleurs flamboyante auxquelles j’ai eu droit.. C’est vraiment un endroit où j’aimerais retourner un jour, et le faire accompagné serait le must! Plus sérieusement, j’espère que si vous allez un jour dans cette partie de l’Ecosse, vous ne manquerez pas de faire un tour à Glenn Affric. J’y étais avec ma famille française d’accueil, nous étions contrains par le temps mais cela n’aurait été que moi, j’y serait resté plusieurs jours. Il y a des possibilités énormes de randonnée pédestre et cycliste, avec de charmant hôtels et B&B aux alentours. Je ne sais pas si le camping y est autorisé mais cela m’étonnerai beaucoup.

Trouvé sur le site suivant:

http://www.shenval-welcome.co.uk/fr/Aux-alentours/Le-Glen-Affric.php

« Glen Affric abrite près d’un tiers de la forêt primaire calédonienne subsistant encore  de nos jours en Ecosse. Il s’agit là des vestiges de la forêt apparue à la fin de la dernière ère glaciaire, voici maintenant 8 à 10 000 ans. Au fil des siècles, la destruction de cette forêt primaire a revêtu diverses formes. A l’abattage à des fins domestiques, agricoles ou industrielles, se sont ajoutés incendies délibérés, surpâturage des cerfs et des moutons, les variations climatiques contribuant également à de fortes variations de la couverture forestière. Des 1,5 millions d’hectares d’origine, il ne reste plus aujourd’hui qu’une peau de chagrin de 15 000 hectares (1%). Le déclin est maintenant stoppé.

Acquis par la Forestry Commission (Office National des Forêts britannique) en 1951, le domaine de Glen Affric fait l’objet depuis le début des années 60 de mesures de protection ayant pour objectif la restauration d’habitats disparus ou sévèrement menacés jusqu’alors. Aujourd’hui sauvegardée, la forêt d’Affric se régénère. Classée Réserve Forestière Calédonienne en 1994, Glen Affric, en raison de sa biodiversité spécifique, a été promue au rang de Réserve Naturelle Nationale en 2001. »

Le soir nous sommes allés dans un charmant hôtel, très écossais, avec de la moquette où était dessiné des têtes de cerfs. Mon père aurait adoré l’ambiance ^^

Au matin du 23 septembre 2008, le petit déjeuner était typiquement écossais aussi (la serveuse n’était même pas sûr que nous pourrions avoir un chocolat chaud!) avec blinz (les haricots blancs dans de la sauce tomate, je déteste!) oeufs dur chaud, marmelade, et saucisses.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *