Le 26 décembre, journée très difficile

 

La journée du 26 décembre a été horriblement éprouvante. Nous avons été avec Silvia visiter le village en face de l’hôtel (la serveuse nous pompait depuis plusieurs repas pour la faire, nous avons craqué). Bon au final la visite c’est borné à « ici c’est chez moi, ici c’est ma belle-sœur, voilà le village et oh ! voilà ma boutique de souvenir si vous voulez acheter quelque chose ».

C’est dommage que les autochtones s’imaginent que nous voulons juste dépenser notre argent parce que moi j’aurai aimé en apprendre plus sur ce petit village, mais en posant 2-3 question et en ayant les réponses « je sais pas » ou « c’est comme ça » ça ne donne pas envie d’approfondir le truc.

Bon le bon point : j’ai mangé de la coco fraîche ! ça a une texture.. intéressante ^^

Le midi nous sommes allées manger au Bora Dive, l’hôtel le plus chic de l’île. 150€ la nuit mais seulement 6€ le plat ! Et c’était bon ! (croque-madame/frites, oui ça n’a rien de malagazy) et ensuite.. piscine !!!! piscine à débordement, comme dans les hôtels ultra chic..

 

 

Ça doit être bien d’être riche.

Après avoir barboté pendant 35 ans dans la piscine, nous sommes sortis, nous avons été boire un milkshake sur le ponton..

 

Et là, devant nos yeux ébahis, nous avons vu ça :

Oui, c’est le truc qui envoie de l’eau sous une sorte de snow pour .. pour faire quoi en fait ? Rien, à part frimer. Déjà quand j’avais vu il y a quelques années le concept à la télé j’avais trouvé ça complètement inutile, mais ici, alors que le pays fait partis des pays les plus pauvres au monde, montrer un tel truc.. c’est indécent .

Chacun sa vision de la vie.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *