Les Tombeaux des Rois Hùng

 

Aujourd’hui je vais vous parler de ma visite sur l’un des lieux les plus sacrés du Vietnam. Je parle de de la ville de Viêt Tri, dans la province de Phu Tho dans le Nord. Pourquoi est-ce un endroit sacré me diriez-vous? Pour une raison toute simple : il est considéré comme le berceau du Vietnam, l’endroit où tout a commencé.

Selon la légende, Le 1er roi, Hùng Vương, est né 2000 ans avant J-C de Au Co (Fée) et Lac Long Quan (dragon) dans la région de Phu Tho. Les parents se partagèrent leurs 100 fils. Le 1er des 50 fils qui suivirent Au Co devint le 1er roi du Vietnam. La dynastie des rois Hùng Vương  a perduré pendant 2000 ans et tous les rois se sont appelés comme le roi fondateur.

La coutume d’honorer la dynastie des Hùng Vương remonte à 1400 après J-C, lorsque le roi Lê Thanh Tong a ordonné une étude généalogique des rois Hung. Il en profita pour les élever au rang de  « Saints rois de milliers d’années du Vietnam ». Rien que ça !!

Depuis ce jour, le culte des Hùng Vương fédère un pays tout entier. Tous les ans, les Vietnamiens célèbrent leurs rois le 10ème jours du 3ème mois du calendrier lunaire sur le lieu de naissance du 1er roi vietnamien. Des milliers de personnes se déplacent sur ce lieu de culte grand d’une dizaine d’hectares (à vue d’œil. Note : je viens de voir sur internet que le site fait plus de 32 hectares. Mon œil n’a pas de compas :p ) pour honorer leurs rois, faire des offrandes et (aussi) faire la fête. Des cérémonies sont organisées, ainsi que des présentations d’art  populaire, des jeux de tambours de bronze, des chants xoan, des prières etc. En 2012 ce culte a été inscrit au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Bref, c’est un truc ÉNORME !!

Pour en savoir un peu plus, vous pouvez lire cet article.

 

Donc pour en revenir au lieu de culte, Phu Tho, c’est un site avec 326 temples réservés pour les Hùng Vương (le Vietnam en compte près de 1400!!) avec  le Dên Thuong (Temple supérieur), le Dên Trung (Temple moyen), le Dên Ha (Temple inférieur), le Temple Giêng, les Tombeaux des rois Hùng et la pagode Thiên Quang. Vous vous doutez qu’avec cette superficie, je n’ai pas tout vu en une après-midi.

Pour commencer, je n’y suis pas allée pendant le 10ème jour du 3ème mois lunaire.  Du coup, l’effet n’est pas vraiment le même. (si vous regardez des vidéos, vous allez voir des milliers de gens en procession, avec des habits splendides, des cérémonies somptueuses, bref, RIEN à voir avec ce que j’ai vécu !).

J’y suis allée avec Mai, ma traductrice/accompagnatrice le lendemain après avoir assisté à une cérémonie des ancêtres dans sa famille. L’Univers m’a fait découvrir les forces mystérieuses du Vietnam en 2 jours. C’était intense !

 

Bon déjà, il faut dire que je ne suis pas entrée par la bonne entrée, mais plutôt par une sorte de porte secondaire : lorsqu’il s’agit de drainer des milliers de pèlerins, il vaut mieux avoir des sorties un peu partout ! Cette entrée donne sur l’espace où sont accueilli les visiteurs, avec des échoppes pour acheter de quoi faire des offrandes (où la vendeuses nous a arnaqué au possible, la famille de Mai n’était pas très contente d’ailleurs lorsqu’elle l’a appris). Du coup, ce lieu censé accueillir du monde est créé pour en accueillir et donc, les esplanades, allées et escaliers sont tout bonnement immenses. On a l’impression qu’on arrivera jamais à aller d’un bout à l’autre.

.

Ensuite il y a l’entrée au pied de la montagne qui mène au Dên Thuong (Temple supérieur), le Dên Trung (Temple moyen), le Dên Ha (Temple inférieur), le Temple Giêng, les Tombeaux des rois Hùng et la pagode Thiên Quang. Moi je les ai tous vu, (je crois), sans forcément savoir ce qu’il y avait dedans, ce à quoi ça correspondait etc. Il faisait une chaleur de dingue (sans dec ?!) et les 400 marches ont été rudes à monter (je me suis demandé une fois de plus si j’allais mourir là).

Il est interdit de prendre des photos dans les temples du coup je n’ai pris que des photos d’extérieur !

 

Arrivée au sommet de la montagne, le graal ultime : le temple Thuong. C’est ici que le plus gros des offrandes est fait. Ça n’est pas immense mais il y a de quoi accueillir les offrandes ! Et c’est plein de dorures, d’or, de fanfreluches. Il y a un petit espace à gauche qui permet de brûler les offrandes. Oui ne l’oublions pas, la plupart du temps, les offrandes (sauf la nourriture) sont brûlées pour qu’elles puissent s’envoler au ciel, à destination .. des destinataires.

 

Du coup, on a offert à manger, de l’argent (des faux lingots d’or, pas besoin de vrai pour l’au-delà) et des choses dont je n’ai pas bien compris la signification. On dépose ça au temple, on attend que les ancêtres (enfin, que dis-je, les rois !) voient ce qu’on a pour eux et ensuite on brûle ce qui se brûle pour que tout ça arrive à destination.

 

Bien évidemment, il y a un gardien du temple, pour veiller aux offrandes etc. Lorsque nous attendions, après avoir fait brûler de l’encens, il est venu vers moi et a accepté que je prenne des photos du temples et des dons. Ensuite il est partis et est revenu, m’a tendu 3 boites de gâteaux, en m’expliquant que c’étaient les génies qui me l’offraient. Je n’ai jamais osé manger cette nourriture offert aux Rois par des mortels puis à moi par des génies !! Ils sont toujours chez moi et je crois que je demanderais à être enterrée avec. Un cadeau de l’au-delà, ça n’est pas tous les jours qu’on en reçoit n’est-ce pas ?!

 

Une fois les offrandes faîtes et les encens brûlés, nous sommes redescendues pour attendre le bus et repartir vers la ville des grands-parents de ma traductrice. Nous sommes ressorties par l’entrée, immense et très très impressionnante. Nous avons bu un jus de canne à sucre (nuoc mia). Depuis le début de mon séjour je voyais ces femmes et ces hommes préparer une boisson avec de long bâton. J’étais curieuse d’y goûter et bon.. ça n’est pas transcendant ! Ça ressemble un peu au jus qu’il y a dans le maïs en boite (au goût). Au moins, j’ai goûté !

 

Ensuite, nous avons attrapé le bus qui passait pour repartir chez les grand-parents de ma traductrice.

C’était une chouette journée où une fois encore, j’ai appris plein de chose!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *