Marie-la-poisse

Après Calamity Jane me voici rebaptisé Marie La Poisse!! Pourquoi ce joli nom?! Vous allez comprendre..

Mercredi 4 décembre 2013

Je suis repartie à Tana, mon ganglion (j’en ai parlé un peu mais j’ai vite supprimé les allusions à celui-ci, je n’ai voulu inquiéter personne) étant vraiment gros, les femmes, notamment Lydia se sont inquiétées. En prévention (j’avais aussi mal à l’oreille) j’avais commencé à prendre des antibiotiques et anti-inflammatoires, qui m’ont rendu malade comme un chien… Donc mercredi matin retour à Tana sous une fine pluie (plus agréable que le soleil de plomb) et l’après midi je suis allée à l’hôpital Luthérien.

Je suis tombée sur un médecin pas génial, qui m’a à peine ausculté, il ne m’a même pas regardé les oreilles alors que j’avais mal à la gauche, le bide c’est pareil j’avais dormis 2h30 tellement j’avais mal au ventre et il n’a pas cherché bien loin.
Il a plus retenu le fait que je suis malade comme un chien (et selon moi ça ne peux plus être les anti-inflammatoires, ça fait 24h que je n’ai rien pris) et a diagnostiqué une toxi-infection ou un truc du genre.
Il m’a filé des antibiotiques et des antiulcéreux. Bon il m’a quand même prescrit une échographie pour mon ganglion parce que selon lui, c’était pas un ganglion. (peut-être un goitre?!). Au final beaucoup de peut-être et pas beaucoup de réponse.

Du coup le lendemain, le jeudi 5 décembre  je suis allée faire une échographie du ganglion et ohhhh!!! la belle surprise, un kyste à la thyroïde!! Le médecin ne s’est pas affolé et m’a prescrit une 2eme écho le 16 décembre (c’est là que j’aurais dû lui faire confiance en fait). Le soir je préviens mon assurance, savoir ce que je dois faire, comment ça se passe pour le remboursement des frais etc, ils ont vu mon écho et m’ont dit « il faut rentrer en France au plus vite vous faire soigner ». Ni une ni deux, le billet a été prit, le rapatriement jusqu’à Vernancourt organisé et le dimanche à 1h40 je quittais Madagascar et ses 27° pour la France et ses 3°.  Bonjour le choc thermique!!!

J’ai attendus la semaine pour vois un endocrinologue, un spécialiste de la thyroïde et voilà ce qu’il s’est passé..

J’y suis allée hier et j’ai eu une scintigraphie, c’est comme un scanner sauf qu’ils injectent un produit dans les veines avant l’examen, qui dure 10 min je pense. C’est pour voir l’emplacement du kyste et voir s’il est liquidien ou non (ça donne la nature du kyste en fait). Ensuite je suis allée voir la médecin, elle m’a fait une échographie et a découvert 4 ou 5 autres petits kystes, pas du même coté que celui que j’ai. Le gros kyste avait rapetissé de 1 cm. Je l’avait bien sentis hier qu’il était plus petit.

Pendant l’examen je lui ai demandé si ce que j’avais nécessitais un rapatriement, elle m’a répondu « pas du tout ». Elle était étonné que ce soit l’assurance qui m’ai dit de rentrer, puis elle a ajouté qu’elle voyait ce genre de chose tout les jours et savait que c’était anodin, mais que les médecins généralistes n’étaient pas forcément apte à voir ça.

Bon le fait que les kyste apparaissent c’est un mystère, ça va, ça vient, j’ai plus de chance d’en avoir parce que je suis une femme et que certaine personne dans mon entourage en ont eu. Le fait qu’il est grossi c’est peut-être dû à une sorte de stress, du coup la thyroïde a produit plus d’hormones, qui a fait produire du liquide qui a remplit le kyste. Mais elle ne pense pas que les maux d’oreille viennent de ça.

Du coup elle m’a quand même ponctionné le kyste (le moment que je préfère!!! l’aiguille qui rentre dans la gorge ^^) et va tout de même faire analyser le liquide. (on sait jamais). Les résultats de la prise de sang diront si oui ou non j’ai besoin d’un traitement médicamenteux pour réguler ma thyroïde et donc les kystes.

Moi ce que je retiens surtout c’est que je suis rentrée en France pour que dalle, que j’ai affolé ma famille et mes amis pour rien, et qu’à Béorana, quand un gosse tombe malade et a la diarrhée on le soigne pas, moi j’ai une boule qui apparait à la gorge et on me rapatrie en France. Pas vraiment le même monde..

J’ai arrêté un stage qui me plaisait énormément dans une association qui vaux le coup d’être connus, avec des gens vraiment investit dans le travail, dans un pays superbe et ça, ça me dégoute. Heureusement que je pourrait y retourner pour terminer mon stage..

(ces 3 semaines à peine de voyage m’ont quand même fait perdre 3kg et j’en suis très contente!!!!)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *