Pourquoi et comment faire un dossier de demande de financement?

 

Nous avons décidé avec l’équipe d’ODADI de partir quelques jours au centre afin de voir quels étaient les besoins de la population en terme médicale.

En effet nous avions une demande de financement auprès de l’ambassade de Suisse. Celle-ci avait lancé un appel à manifestation d’intérêt au mois d’octobre et devait être rendu le 15 décembre.

« L’Ambassade de Suisse à Antananarivo dispose pour 2015 d’un petit crédit lui permettant de soutenir financièrement un nombre limité de projets de coopération au développement et de promotion des droits humains à Madagascar, aux Comores et aux Seychelles. Les projets doivent être réalisés à Madagascar pour les demandes émanant de Madagascar, aux Comores pour les demandes émanant des Comores et aux Seychelles pour les demandes émanant des Seychelles.

Les projets de coopération financés par le crédit de l’Ambassade de Suisse doivent s’inscrire dans les objectifs de la politique extérieure de la Suisse qui visent, entre autres, à promouvoir le développement durable, à favoriser le souhait de paix, de liberté, de sécurité, justice et bien être de la personne en prenant en considération les intérêts des générations futures.

Dans cette optique, la préoccupation principale de la Suisse, en matière de développement et coopération, est de contribuer à améliorer les conditions et la qualité de vie des populations vulnérables. »

Nous avons donc pensé à faire quelque chose au niveau de la santé des habitants, puisqu’à la période où nous cherchions un projet, nous avons appris en 3 jours 3 décès concernant les personnes fréquentant le centre, dont un enfant et une femme ayant accouché d’un bébé 3 mois auparavant.

Lors d’une consultation médicale, Eulalia a rencontré le Dr Julien et son assistante français Marie-France et leur a parlé de son métier et du centre. Eux même ont travaillé au centre de l’ASA pendant des années ils ont de suite été intéressé par notre travail. Nous savions que si le « projet suisse » était accepté, nous aurions besoin d’un médecin et nous venions donc de trouver celui-ci !!

Du coup pendant 10 jours nous avons bougé nos fesses, fait des cadres logiques, des propositions, en même temps nous avions un projet à présenter à la fondation Tena Meva à propos de la reforestation. Bon je ne développerais pas ce sujet, je ni connais rien et je n’ai pas travaillé dessus (ou très peu). Le jour du rendu nous avons retrouvé Farh, qui nous a donné de bon conseil et qui nous a fait changer d’objectif spécifique. Bon il ni avait pas grand-chose à retoucher mais nous n’avons pas mangé le midi, même pas fait pipi et nous avons terminé à 17h complètement vannés.

Alors dans un projet il y a :

  • Un objectif général
  • 2 ou 3 objectifs spécifiques

Pour chaque objectif entre 1 et 3-4 résultats et pour chaque résultats des activités qui vont aider à atteindre le résultat.

  • Pour notre projet l’objectif spécifique était l’amélioration en santé primaire dans les 3 fonkontany,
  • Les objectifs spécifiques :
  1. L’accès des populations aux soins est amélioré,
  2. La promotion de l’hygiène
  3. Protection maternelle et infantile

 

Et par exemple pour l’Objectif Spécifique (OS) l’amélioration à l’accès aux soins :

Résultat 1. Éducation

Activité 1.1.1 Sensibilisation et animation sur le manque d’hygiène auprès de la population

Activité 1.1.2. Sensibilisation au manque d’hygiène auprès des enfants

Activité 1.1.3. Distribution de kits d’hygiène lors des visites

 

Résultat 1.2. Accès facilité aux soins

Activité 1.2.1. Accueil d’un médecin dans la case de santé

Activités 1.2.2 : Construction d’une case de santé

Activité 1.2.3. : Dotation de matériel médicale de base

Activité 1.2.4. : Dotation de médicaments de base

 

Pour chaque activité on décrit un peu comme ça :

Activité 1.1.1 Sensibilisation et animation sur le manque d’hygiène auprès de la population

Le médecin sensibilisera les patients venu consulter. Il formera une animatrice qui assurera les ateliers de sensibilisation des bonnes pratiques d’hygiène auprès de la population lorsque le médecin ne sera pas là.

 

Je ne peux pas mettre le dossier entier, je ne sais pas si j’ai le droit déjà et en plus je n’ai pas trop envie que des gens nous piquent nos idées !!

Il ne suffit pas d’avoir des idées, il faut savoir les mettre en ordre logique, faire le budget (sur Excel, il faut vraiment que je m’y mette..), développer son idée.

Un projet se construit, en gros, de cette manière :

  1. Description de l‘organisation
  2. Le projet
  3. Le financement

Avec des sous rubriques évidemment sinon ça ne serait pas drôle.

 

2)    Le projet

Description du projet ou des activités pour lesquelles l’appui financier est sollicité 
Objectif du projet
 
Antécédents du projet
Groupe bénéficiaire, leur implication
Quel serai le résultat final 
Durée du projet
 

 

 

Enfin tout ça dépend surtout du bailleur de fond, celui qui donne l’argent donc, il peut y avoir des modèle type ou alors pour certaine fondation ou ambassade il suffit juste d’envoyer un projet sans même qu’un appel soit lancé. Ah oui il faut que je vous explique ça.

Il y a 2 types de financements.

L’appel à manifestation d’intérêt, où il faut remplir un dossier pendant une certaine période, sur un certain sujet, pour une certaine somme.

Ou

Les dossiers libres, où là il faut cibler les fondations, leur objectif, leur cible.

Exemple, la fondation ELLE :

 

QUESTIONS FRÉQUENTES :

Quels sont les objectifs de la Fondation d’entreprise ELLE ?

La Fondation d’entreprise ELLE est le prolongement de l’idée fondatrice du magazine ELLE: Accompagner l’évolution, l’émancipation et la place des femmes dans la société. Ainsi, sa mission première est d’apporter un soutien financier à des projets qui ont pour objectif la promotion de l’émancipation des femmes par l’éducation, la formation et l’information.

 

Quels sont les critères de sélection des projets ?

Le projet doit être présenté par une association française ou européenne.

L’action peut être menée sur le terrain par une association étrangère, mais c’est l’association française ou européenne qui est le partenaire de la Fondation ELLE et garante de la conduite du projet et de la bonne utilisation des financements.

La Fondation ELLE n’accorde pas de bourses individuelles. Un particulier n’est donc pas éligible.

Les activités principales du projet doivent porter sur l’éducation, la formation et l’information

L’objet de la Fondation ELLE est l’émancipation des femmes et des filles par l’éducation, la formation et l’information.

Le terme « éducation » couvre de nombreux aspects : scolarisation, alphabétisation, accès aux études supérieures, formation professionnelle, aide à la recherche d’emploi ou à la création d’entreprise. C’est bien l’insertion économique des femmes qui est ciblée par nos actions.

D’autres aspects comme la santé, la citoyenneté, le sport, l’égalité des droits … peuvent néanmoins être éligibles dès lors qu’ils sont accessoires au programme principal d’éducation et de formation.

La Fondation ELLE soutient également des supports d’information (radio, journal, site Internet et blog) créés par et pour des femmes.

Les bénéficiaires directes des projets de la Fondation ELLE sont des femmes, des jeunes filles et des petites filles.

La Fondation ELLE est légitime à intervenir lorsque le projet met en lumière une problématique qui touche exclusivement ou principalement les filles et les femmes.

 

Voilà en gros mon travail : je trouve des bailleurs de fonds et des idées, je mets en place une première fois et ensuite on se réunis pour tout bien assembler et moi j’écris le dernier jet. Et Eulalia se charge du budget ^^ Beaucoup de monde participe à l’élaboration d’un projet. Pour là il a fallu 8 personnes !!! Avec autant d’idée, autant de contradiction etc. Pas facile !

Nous sommes donc allés au centre Patrakala avant d’écrire le projet, avec le médecin Julien et Marie France. En une matinée nous avons eu 15 patients !! Alors que nous n’avions prévenu personne, le bouche à oreille a bien fonctionné.

Nous avons eu en autre une dame ayant fait une fausse-couche et ayant des vertiges/douleurs qui avait payé 40.000 ariary de médicament (13€ !!! alors que les gens ont en moyenne 1€ par jour pour vivre !!) 3 jours avant sans résultat, une petite fille avec une infection aux yeux, un bébé qui toussait (pas bon les bébés qui toussent.. 21% des bébés qui meurent c’est à cause d’une infection respiratoire), un homme avec une infection au bras (10 jours avant il s’était fait une petite coupure au petit doigt et ça s’est étendu… vous imaginez ?!), un panaris, des infections cutanées diverses et variées.

 

Bref, là je me suis rendu compte de l’importance d’avoir un médecin venant plusieurs fois par mois.

Les problèmes de santé sont accentués par le fait que les patients vivent dans une zone enclavée. Les CSB (Centre de Santé de Base, souvent sans rien dedans où il faut acheter la moindre compresse pour se faire désinfecter une plaie) sont distant de 2h à 4h de trajet, auquel s’ajoute le coût du transport (presque 1€, ce que gagne par jour les habitants), de la consultation médicale ainsi que des médicaments.

Voilà, l’idée c’est de leur proposer la visite d’un médecin au sein d’une case de santé, avec un coût de la consultation symbolique et un prix des médicaments jusqu’à 80% moins cher qu’en pharmacie.

Pour tout ça il faut de l’argent évidemment, d’où le projet.

Sur la route..

 

Les bébêtes du centre PATRAKALA

 

Des amies que j’ai trouvé collées aux murs des toilettes. Je n’ose plus aller faire pipi.

 

Ballade avec Marie-France

Choses et autre!!!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *