Provins

Provins est connus pour être LA cité médiévale en Seine et Marne. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco (ça rigole pas) et était pendant un temps la capitale des Foires de Champagne. Ces foires font du commerce en gros: laines, draps, vins, fourrures, teintures, orfèvrerie, épices.

L’histoire de la ville

Nous sommes allés, l’Homme aux Cheveux Longs et moi-même, à Provins le 8 août 2012. Nous étions partis la veille de chez moi, dans la marne, et nous avons fais du camping sauvage à 20km de Provins, dans un champ en bordure de forêt. On y a vu au moins 6 chevreuils et des lièvres, c’était bucolique ^^

Le 8 aout nous sommes donc partis pour Provins, ayant entendus que c’était une ville médiévale avec des animations et des spectacles pendant l’été. Il faisait déjà à 10h une chaleur terrible et la journée s’annonçait éprouvante.

Nous sommes d’abord allé à l’office de tourisme: c’est là que nous avons acheté notre Pass Provin à 11,40€ c’est le moins cher et il permet de bénéficier de l’entrée pour la Tour César, la Grange aux Dîmes, les Souterrains et le Musée de Provins. Ce qui est avantageux c’est que si vous êtes plusieurs jours dans la région, le Pass est valable 1 an. A part le musée de Provins, nous avons tout fait, plus un spectacle, ce qui est pas mal. La ville n’est pas très grande mais il faut quand même marcher un peu.

La ville est très jolie à visiter, les boutiques se rapportent presque toutes au passé médiévale de la ville. J’ai ainsi pu acheter dans une librairie spécialisé (évidemment je ne sais plus laquelle) dans le médiévale le livre Cuisine Médiévale, de Jeanne BOURIN. Ainsi à présent je sais cuisiner du cygne! Quoi? C’est interdis de chasser le cygne?! Ah.. dommage pour lui ^^

Le livre de cuisine médiévale

Dans les rues de Provins

La tour César

La tour César
La tour César

A l’intérieur, pas grand chose! Elle n’est pas meublée mais on peux assister à des scénographie audiovisuel racontant l’histoire du donjon, de ses occupants et de la vie quotidienne. Par contre la vue d’en haut est superbe, ça vaux le coup d’œil: on y voit  Provins et on se rend bien compte de l’architecture particulière qui fait la renommée de la ville.

Pour la petite histoire:

Une légende fait remonter l’origine de Provins à l’époque romaine. Suivant cette tradition, la grosse tour de Provins aurait été bâtie par Jules César.

En fait, cet édifice, implanté au sommet de l’éperon rocheux, fut construit au XIIe siècle par les comtes de Champagne.
On peut affirmer que la Tour existait déjà en 1137, puisqu’il en est fait mention dans une charte de Thibaud II qui déclare donner la Tour comme limite de la foire.

A l’origine, la tour n’était pas couverte et se terminait par des créneaux. Le toit actuel et la charpente datent des XVIe et XVIIe siècles.

Témoin par excellence d’une architecture militaire complexe, elle servit de tour de guet, de prison et de refuge.
Elle abrite aujourd’hui les cloches de la collégiale Saint-Quiriace.

vu ici

Les souterrains

Alors que dehors le thermomètre avoisinait les 30°, nous étions bien content de faire un tour dans les souterrains!

Ce que j’en ai retenu: Ces souterrains étaient exploités au Moyen-Age, lorsque Provins, capitale des foires de champagne était aussi spécialiste du drap de laine. Pour nettoyer la laine on avait donc besoin de la « terre à foulon », que l’on extrayait de ces souterrains. Il fait vraiment frais et très humide. Les hommes qui y travaillaient commençaient très jeune, vers 7 ans, et passait leurs vie sous terre. Ils ne vivaient pas au delà de 25 ans. Imaginez! Mon âge!! C’était une autre époque..

Il y a tellement de souterrains que tous n’ont pas encore été découvert ni recensés. Par la suite, ceux ci on été utilisé par les habitants (il faut bien se rendre compte que ces souterrains courent en dessous de la ville et que presque chaque maison en a) comme entrepôts de stockage de vin, de marchandise.

Partout sur les murs on peux voir des marques que les gens qui sont passés par là on laissé. Certaines de ces écriture sont mis à l’abri sous verre afin de les protéger des éventuels crétins qui ne trouvent rien de plus drôle que de les détruire.

L’entrée ce fait par une salle basse situé sous l’hôtel-Dieu: cette salle est très jolie mais bien moins que celle par laquelle on ressort! Ces sont des salles avec un plafond en voûte d’ogive et des colonnes sculptées (ou non). La plupart des maisons à Provins possède ce genre de salle. Ça fait une sacrée cave!!!!

Je n’ai pas pris de photo de cette visite mais vous pouvez en savoir plus par ici

La grange aux Dîmes:

La visite que j’ai préféré! On y découvre les métiers d’antan: tailleur de pierre, potier et on y rencontre les marchands (en cire!) italiens, flamand, qui nous expliquent leurs spécialité. Oui, ils nous expliquent! Parce que ce qui est bien dans cette visite, c’est l’audio-guide qui permet de faire la visite comme bon vous semble, et qui donne la parole à chacun des mannequins en cire que l’on voit. Les reconstitutions sont bien faîtes et le lieu est superbe.

Plus d’info ici

Le spectacle « La légende des chevaliers »

C’est LE spectacle à voir lorsqu’on vient à Provins. Ce jour il faisait une chaleur torride et les acteurs étaient bien courageux. Les femmes étaient rouge vif à la fin du spectacle à force d’avoir couru partout!! Et les hommes en costumes, avec des masques en plastique sur le visage étaient en sueur, les cheveux trempés.

Pour info: il faut payer une entrée pour ce spectacle (comme pour tous les spectacles en fait), ça n’est pas compris dans le Pass.

Pour en savoir un peu plus sur le spectacle et les tarifs de celui-ci

Plus d’info sur la ville, les tarifs, les spectacles



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *