Les trousses

.

La trousse à pharmacie.

Perso elle est presque aussi grosse que ma trousse de toilette. Si il y a bien quelques chose sur lequel je ne fait pas attention au poids, c’est ça. Surtout après avoir attrapé un parasite intestinal.. Tout ça est bien sûre en fonction des personnes (personnellement je ne prends plus de répulsif moustique parce que sur moi ça ne fonctionne absolument pas. Je ne m’encombre plus en espérant que l’insect écran ou le 5/5 spécial tropique éloigne les moustiques parce que moi, je me fais quand même piquer).

.

1) Les médicaments
  • anti-diarrhée: lopéramide lyoc (qui fond dans la bouche, pas mal quand l’eau n’est pas potable). Ça empêche la diarrhée mais ne la combat pas, pour cela vous avez besoin de..
  • Smecta!! absorbant intestinal, il combat la diarrhée. Je sais c’est dégueulasse mais ça fait effet. On peux pas tout avoir.
  • anti-vomitif: vogalene lyoc (lyoc ça veux dire que ça fond dans la bouche ^^)
  • doliprane ou tout autre médicaments contre les différents maux de tête, ventre etc.
  • un antibiotique: à savoir, les parasites ont un vie assez particulière (je ne vais pas tout vous raconter) mais bref, sachez qu’il faut 15j de traitement antibiotique pour les dégager. En deçà, ça sers à rien. J’avais pris pour 3 semaines de Flagyl pour partir à Mada.

Un conseil: éviter d’acheter des médicaments sur place. Je ne parle pas des contrefaçons, je ni connais rien, mais lorsque j’ai eu mon parasite, j’ai vu différents médecins et l’une d’elle m’a prescrit des médicaments (qu’elle m’a donné sans passer par la case pharmacie) et ceux ci étaient .. comment dire? En gros j’avais l’impression d’être complètement cuite/bourrée. Je n’osais pas sortir, j’ai commencé à devenir paranoïaque, bref, pas une super expérience. Faîtes attention.

Edit du 9 mars 2015: A Madagascar, 38% des médicaments vendus sont des contrefaçons, même dans les pharmacies. Ça appuie donc ma théorie sur l’attention particulière à avoir avec les médocs!!

.

2) En cas de blessure
  • des compresses
  • de la Bétadine (ça désinfecte et assèche quand même) en gel (je trouve que le gel a plus d’efficacité car il reste longtemps sur la peau et pour une « grosse » blessure, il permet de ne pas faire accrocher la compresse)
  • des pansements
  • du sparadrap
  • des steri-streap (en cas de coupure pas très grave, permet de rapprocher les bords de la peau et d’éviter un trop longue cicatrisation, une infection et une marque très moche)
  • de la Biafine
  • un antiseptique comme la biseptine, bien pour les petit bobos et désinfecter

Un conseil: Pas de coton pour désinfecter une blessure!!! Le coton s’accroche dans la plaie et y reste. Je ne vous raconte pas le bouillon de culture. D’où l’intérêt d’avoir des compresses.

.

3) Le reste
  • labello
  • pince à épiler
  • épingle (pour les échardes .. ou les boutons!)
  • boules quies
  • crème de protection solaire (en vrai j’en utilise que pour le visage et seulement les 3 premiers jours. Il ne faut rien dire à ma mère, elle s’arracherait les cheveux!)
  • larme pour les yeux (j’en ai des spéciale pour les lentilles)
  • un thermomètre! ultra important, quelques fois on a l’impression d’avoir de la fièvre mais comme les pays est (souvent) plus chaud que le notre, on panique pour rien quelques fois

.

La trousse de toilette

  • shampoing (j’essaie de prendre le plus écolo possible et je vais même essayer d’en trouver en barre, plus pratique à transporter et sans contenant donc encore plus écolo)
  • savon acheté ici bio, au lait de chèvre
  • produits à lentille/lentille de rechange/lunettes
  • déodorant à bille
  • produit pour le visage: Cleanance d’Avène (celui là je ne m’en sépare jamais: un coup de chaud, des boutons qui apparaissent, un coup de savon et hop! le miracle a lieu)
  • coton-tige (avec une tige en carton, pas en plastique!!)
  • démaquillant/coton démaquillant (lavable, vous pouvez en acheter sur ce site)
  • maquillage (oui je me maquille les yeux en brousse et alors??)
  • des échantillon d’hydralin (pas mal si vous êtes une fille et que vous attrapez une mycose)
  • dentifrice/ brosse à dent
  • tampon (on en trouve pas partout!)

.

Ce que je peux, je le prend en échantillon. Ça n’est pas écolo mais ça évite le mal de dos !

Par exemple le savon Hydralin (voir dans trousse de toilette) ou la crème pour le visage, ça n’est pas la peine d’avoir un flacon entier! Il y a maintenant en vente partout des petits flacons pour l’avion ou des échantillons. Tout comme l’antiseptique, vous n’en aurez pas besoin tous les jours, une petit flacon suffit. Demandez tout ça au pharmacien (sympa) que vous irez voir lorsque vous sortirez de chez les médecin qui vous aura prescrit vos médocs.

Moi j’ai prospecté un peu avant les diverses pharmacie qui donnent facilement des échantillons et en 2013 je suis repartis avec un sac plastique entier remplis d’échantillon! Ça veux vraiment le coup. J’ai eu des échantillons de gel hydroalcoolique, du shampoing, du gel hydralin, 2 mini-tubes de dentifrice (parfait pour l’avion ou pour les weekend de 3 jours), du gel douche et je pense que j’en oublie. Merci à Myriam (marrant comme coïncidence!) de la pharmacie François 1er à Vitry!!!

.

 Pour info

Souvent je prend trop de produit de soin pour partir. Donc j’ai calculé vite ce que j’avais utilisé en 3 mois à Madagascar en brousse et en ville:

  • 1 flacons de shampoing
  • 1 savon et demi
  • 1 flacon de 100ml de démaquillant
  • 1 flacon de 100 ml de nettoyant visage
  • 1 tube de dentifrice
  • 1 brosse à dent
  • 1 bouteille et demi de produit à lentille
  • 2 labello
  • 10 tubes de larmes
  • 3 paires de boules quies
  • 1 déodorant à bille
  • 1 mini-pot de crème pour le visage

Je n’ai utilisé ni insect écran, ni crème solaire dans mes voyages (sauf à Sainte Marie sur le visage j’ai mis de la crème solaire). Le répulsif moustique ne fonctionne pas avec moi alors je n’en met plus! A la rigueur, au lieu de mettre de la crème hydratante, dans les pays où je sais que ma peau va morfler, je met de la crème apaisante après soleil. Certaines ont de bon résultat.

.

Tout ces conseils sont des conseils généraux, il ne faut pas négliger d’aller voir son médecin avant de partir, surtout si vous avez des problèmes de santé spécifiques.

Ces infos sont des indications, à vous de les adapter aux pays visités, au temps de votre voyage et en fonction de votre santé.


5 thoughts on “Les trousses”

  • Hello !
    Perso je suis déjà partis sur le long terme, et si je peux te donner une « astuce », c’est d’utiliser une coupe menstruelle à la place des tampons ! Ca prend beaucoup moins de place, ça coute moins cher (30€ à l’achat, que tu gardes pdt au moins 5 ans), pas de risque de gène/sécheresse intime et tu peux la laisser en place jusqu’à 10h (contre 6 pour le tampon). Et c’est super écologique en plus !! =)
    Un petit lien qui explique bien mieux que moi :
    http://www.poilsetcapitons.fr/coupe-menstruelle/

    Idem pour le déo, je prends de la pierre d’alun, qui fais le même poids mais que tu peux trouver en format plus compact que le déo bille, et encore une fois plus écolo (en plus d’éviter de te mettre des produits chimiques qui bouchent les pores sous les aisselles.

    Un bon plan qui m’a pas mal dépanné aussi c’est de l’huile essentiel d’arbre à thé. Ca a de très bonne propriétés désinfectante, anti-mycose, stimulant pour les défenses immunitaires en cas de coup de froid … C’est en gros le couteau suisse des huiles essentiels.

    Sinon pour le reste j’adhère !! (Au grand damne de mon homme qui prends juste un shampoing et un savon). =)

    • Merci Karine pour toutes tes informations!

      Alors la coupe menstruelle je connais depuis un moment, beaucoup de fille en font de la publicité mais en brousse, ça n’est pas possible d’utiliser ça! Les toilettes sont des toilettes turques à 20 mètres des baraquements, je n’ai pas d’eau chaude courante, je dois allumer un feu pour faire chauffer de l’eau et passer devant mes collègues pour aller des toilettes jusqu’au point d’eau.. Idem au Sénégal! Du coup ça, ça n’est pas possible.

      La pierre d’Alun je connais aussi, mais est-ce vraiment efficace? Est-ce que ça empêche de sentir mauvais? Moi je ne veux pas d’anti-transpirant, mais quelque chose pour couvrir l’odeur de la sueur, pas très glam..^^

      Pour les huiles essentielles je prend de l’huile de ravintsara, l’association où je travaille à présent en produit et j’en suis fan! Elle a également de grande propriétés et je la conseille à tout le monde en cas de bronchite, rhume, grippe etc.

      Merci pour ton message bien sympathique!!

      • Pour la coupe menstruelle, pas besoin d’eau chaude ni d’eau courante ! Je l’ai utilisé pour un vélo-trip de 3 mois en caping sauvage, et pour la nettoyer/rincer, je prenais simplement une petite bouteille d’eau avec moi. Tu sors la cup, tu la vide et tu nettoie le plus gros du sang qui reste avec un peu de papier toilette. Ensuite tu la rince simplement avec ta bouteille, avant de la remettre. (Même si je t’accorde que les 2 ou trois premières fois sont assez comique, car tu dois jongler entre la bouteille, le papier et la cup !).
        Tu n’as besoin d’eau chaude voire courante que vraiment quand tu veux la nettoyer à la fin des règles avec du savon, mais là le plus simple c’est carrément de la faire bouillir 10 minutes (et en plus zéro microbe assuré).

        Pour la pierre d’alun moi ça me suffis, après je n’ai pas une transpiration qui sent très fort, donc je peux pas te trop dire (le plus simple est de tester, tu en trouve en grande surface à des prix abordables).

        Voilà voilà ! (Et je ne désespère pas de te convertir à la cup’ !! 😉 )

        • (Et sinon, tu peux jongler avec 2 cup’, de manière à pouvoir en laver/faire bouillir une à chaque fois, j’ai une amie qui fais ça. Elle utilise un sac alimentaire pour le transfert/sortie des toilettes avec la cup’ « sale », même si en brousse tu vas devoir aussi laver le sac … )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *