Etat d’âme

Olàlà, aujourd’hui ça n’est pas la forme. Je m’ennuie, je m’ennuie, je m’ennuie. Il ni a rien à faire ici, j’ai qu’une hâte, partir vite !! Trouver une autre mission !!!

J’attendais tellement de ce service civique.. D’habitude je m’attends toujours au pire pour ne pas être déçu et là, je ne sais pas pourquoi (si en fait je suis partie trop vite pour réfléchir et je n’avais pas trop envie de le faire d’ailleurs) là je m’attendais à une mission bien rodé. Surement parce que je suis partie en Service Civique, organisme de l’Etat Français et j’ai eu l’audace de croire que oui, ça sera au top.

Que j’aurais un tuteur pour m’expliquer ma mission, m’expliquer comment monter un projet, faire des demandes de financements. Là j’ai un dossier à remplir toute seule et voilà.

D’autant plus qu’il existe des tas de guide d’accompagnement pour la structure d’accueil, pour qu’elle sache comment envoyer un volontaire, comment l’accompagner, l’aider, le soutenir.

Vu dans le guide du service civique destiné au volontaire.

Comment vais -je être accompagné ?

La réalisation d’une mission à l’étranger exige un accompagnement adapté, condition nécessaire à votre insertion dans un nouvel environnement social et culturel. Votre tuteur peut ainsi être soit une personne référente de votre organisme d’envoi en France, soit une personne référente de votre organisme d’accueil à l’étranger, soit les deux.

En quoi consiste la formation reçue avant le départ ?

Dans le cadre de la formation Civique et Citoyenne organisée par votre organisme d’envoi, un volet particulier, qui abordera les spécificités de votre engagement à l’international, sera mis en place en amont de votre départ. Cette formation, souvent collective, pourra être mise en oeuvre en France par votre organisme lui-même ou en partenariat avec une autre organisation ; elle pourra être complétée sur place, dans certains pays, par les Espaces Volontariats de France volontaires (www.reseau-espacesvolontariats.org ).

Il existe un guide de 64 pages qui explique ce qu’est un tuteur. Et après Mr S. me rabâche les oreilles que lui il sait ce qu’il y a à faire, qu’il a eu des formations pour lui expliquer etc. Il n’a même pas été fichus de respecter les procédures : pas de préparations, pas d’information, pas de tuteur. Quel gâchis.

Je me répète je sais mais je n’ai que ça à faire.

Il fait toujours aussi chaud ici (apparemment on avait 45° aujourd’hui), il ni a rien à visiter, à voir, à faire.

J’en ai marre vous l’aurez compris, marre de :

  • L’odeur des poubelles brûlées le matin au réveil et le soir au coucher
  • La chaleur écrasante
  • La bouffe. Je rêve de manger des crevettes et une charlotte au chocolat (j’ai trouvé une jolie expression : être en voyage, c’est comme être enceinte. C’est avoir envie de tout et n’importe quoi n’importe quand.)
  • L’inactivité
  • Du désert, du sable brûlant,
  • De la saleté
  • Des crottes de chèvres et de moutons partout, qui se glisse dans mes chaussures pour que je les écrase bien
  • Des moustiques qui arrive par colonie entière et font ressembler ma chambre à un marais
  • De l’appel à la prière : les chants coranique j’aime pas trop, avec un haut-parleur j’apprécie moyen  et avec un haut-parleur qui grésille encore moins. Surtout que c’est tout le temps les mêmes chansons et qu’ils psalmodient la même phrase (ben oui, la même, c’est carrément plus chiant, pourquoi changer ?!) pendant 30 min. A se taper la tête contre les murs. Alors là j’écoute Scorpion juste histoire de me rebeller :p
  • Mon matelas en mousse super chaud, super pas confortable
  • La crasse dans ma chambre, la poussière
  • Les ptits cailloux dans le riz
  • Les coupures d’eau, d’électricité

Non ce soir je n’ai pas envie d’être tolérante pis c’est tout. Je fais ce que je veux, j’écris ce que je veux, c’est mon blog et si vous n’êtes pas content c’est pareil.

Je rêve de sentir ma peau froide, froide du froid et pas froide parce que je transpire comme un bœuf et qu’il y a un petit courant d’air qui me fait avoir un frisson. Je rêve de sentir, avec mon nez pas avec ma peau, le froid. Voilà, j’ai tenu 1 mois et 10 jours pour me plaindre vraiment de la chaleur. Je comprends pourquoi les africaines ne portent pas de sous-vêtements! Faut dire que je commence à prendre le pli aussi.

Le pire c’est la nuit en fait. Quand je suis sous ma moustiquaire. Là c’est vraiment chiant. Je dégouline, c’est terrible. Pas moyen de rester propre ici.

Avant de partir je disais (il faisait 6° chez moi) : « vivement le Sénégal et le soleil ». Pis en rigolant j’ajoutais « tu vas voir dans 3 jours je vais pleurer parce que j’ai chaud ». Bon j’ai attendu un peu plus que 3 jours.

Je voulais poster une vidéo où je vous fais écouter la douce prière de la mosquée qui se trouve à, oh, quoi, 15m? Mais bon 5h de téléchargement, avec ma connexion qui bug 2 fois toutes les 10 min, ça ne le fait pas..



8 thoughts on “Etat d’âme”

  • Tu devais bien te douter que j’allais commenter ça 🙂 Ma chère cousine, tu es partie dans un pays de confession musulmane, tu devais bien te douter qu’il y aurait des appels à la prière, c’est pourquoi l’adaptation et l’ouverture sont nécessaires. 🙂 Je ne défend pas là, une religion particulière mais simplement une ouverture culturelle, tu connais mon amour pour les religions ;). Il me semble qu’en France toutes les heures et les demis-heures, un édifice religieuse émet un doux son qui pourrait agacer les gens qui habitent à proximité. J’espère que tu trouvera vite un nouveau projet avec des personnes compétentes qui t’aideront à avoir plein d’entrain. Groos bisous ❤️

    • En fait en Inde il y avait pas mal de mosquée aussi sauf qu’elles n’étaient pas sous ma fenêtre..^^ J’ai pris une vidéo que je voulais poster pour votre faire entendre le barouf mais en fait il faut 5h pour qu’elle se télécharge (pour 2min à peine d e vidéo..) du coup vous verez ça en rentrant. Je suis allée à Ziguichor ce we, il y a encore plus de mosquée qu’ici mais comme elles ne me réveillent pas le matin.. j’en m’en fiche un peu ^^
      Et non mon cousin, je ne pensais pas que tu allais commenter ça, je pensais plus que ça serait Isabelle ^^

  • Et bien, Isabelle se garde bien de faire des commentaires même si elle n’en pense pas moins et ce, sur nombre d’articles et de sujets mais elle se les garde pour elle et apprécie que ce soit ceux de la génération fin des 80′ et sans étiquette religieuse qui les fasse…
    Sur ce bonne nuit!

  • Donc en fait je suis sur mon blog mais je dois me censurer parce que ça ne vous plais pas c’est ça? Vous aussi vous vous plaignez de chose en France, et je ne vous fait pas de réflexion comme quoi vous êtes intolérant ou non. Oui j’en ai marre et alors? Ça se trouve vous n’auriez même pas tenu 1 semaine ici alors arrêtez de me juger sur ce que je fais, je pense, je suis.

    Je ne fais chier personne, je ne juge personne et surtout je ne viens pas vous dire quoi penser alors svp faîtes de même.

    Je pense que j’ai le droit de dire que la mosquée qui est sous mes fenêtres et qui me réveille tous les jours sans exceptions à 5h du matin en envoyant des chants coranique pendant 1h me soule. Ça serait de l’accordéon ça serait pareil.

  • Je pense que si nous avions décidés d’y aller nous aurions tenu car on aurai su dans quoi on s’engageait et surtout ou on allait. Après que ça te dérange c’est un fait mais ce blog n’est il pas fait pour nous faire découvrir tes voyages dans les pays où tu es allér ou est ce un blog de défouloir? Pour ma part je ne critique pas je constate juste.. Sur ce je te souhaite de trouver ce que tu cherches 😉

  • En effet c’est ton blog et je te le laisse volontiers car mis à part tes coups de gueule et tes râleries, tu ne partages pas bcp ce qu’il y a de positif dans cette aventure sénégalaise.

  • Parce que je me reconnait tellement dans cet article (surtout pour les cailloux dans le riz et la poussière ^^)
    et parce que parfois on a juste envie de râler d’en vouloir au monde entier mais qu’on ne peux pas le crier sur tous les toits alors il faut trouver un exutoire!
    Même si on aime profondément le pays dans lequel on vit parfois on a envie de rester européene et de faire comme n’importe quel européen ferait dans cette situation … se pleindre !!
    gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *