Mon séjour au centre Patrakal, du 12 au 22 novembre 2014

Voilà 1 mois que je suis ici et il est temps que je vous raconte mes retrouvailles avec le centre Patrakala !! J’y suis allée du 12 au 22 novembre. J’ai surtout observé le centre, parlé avec les membres de l’association, histoire de récolter des infos pour monter leur site internet (ça aussi c’est une de mes attribution !).

Le mercredi lors de mon arrivée j’ai découvert la cuisine, où, je l’avoue, j’ai pleuré. Je me suis dit « punaise, ça, c’est grâce à moi que c’est là ». Je me suis sentis fière et, chose peu courante, gonflée d’orgueil. J’ai eu l’impression d’avoir fait quelque chose de bien, et d’en avoir la preuve sous les yeux ! Je vous laisse découvrir quelques photos, si vous ne les avez pas vu sur facebook.

Arrivée au lieu de vie j’ai (re) découvert ma chambre, encore mieux que l’an passé, avec plein de rangement (j’aime les rangements !). J’ai aussi pu voir les nouvelles cuisines, les foyers ADES offert par Christie ou acheté par ODADI.

Le jeudi et vendredi matin j’ai fait du miel en compagnie de Toky : je ne suis pas allée le récolter dans la ruche, il l’était déjà, dans des grands seaux. Nous, nous l’avons écrasé : le miel se trouve dans les rayons qui sont constitués de cire. Si on mange un « gâteau », il nous reste de la cire dans la bouche. Mais c’est délicieux !! Ces gâteaux on les écrase pour que le miel puisse s’échapper. On met ça sur un tamis et après il faut attendre que ça filtre. Je me suis gavée de miel, j’en avais partout, des dizaines d’abeilles (noire !!!) nous tournaient autour, excitée comme des puces. Même pas on s’est fait piquer !!

Le vendredi après-midi j’ai participé à une activité du centre : le rempotage. L’idée : prendre de la terre constitué de terre rouge, de charbon, de sable et de biopost et d’en remplir des tube en plastique souple de 8cm. Ces tubes servent à repiquer des arbres ensuite. Des arbres si petits que l’on dirait des mauvaises herbes !!

Samedi 15 novembre

Nous avons fait un cours de cuisine avec 7 femmes d’Isaonjo, Antsahafina et Béorana. J’avais ramené de nouveau couteau et évidemment quelqu’un s’est coupé avec. Je me suis senti un peu coupable ! C’est Fahr, la maman du bébé trop chou de l’an dernier qui s’est blessée. C’est une femme remarquable, elle participe à tous les ateliers (couture, cuisine et champ collectif) et elle trouve en plus le temps d’aller aux animations SECALINE, c’est une ONG qui propose des cours de nutrition (à ce que j’ai compris).

J’ai essayé de cuisiner avec le four solaire. Il monte jusqu’à 100° mais avec seulement 2h de soleil dans la matinée le repas n’était pas cuit ! Bon c’était un essais et tout le monde savais qu’il y avait des chances que ça ne fonctionne pas.

Et sinon le paysage est toujours aussi magnifique!!!

 

Les personnes que je côtoie!



1 thought on “Mon séjour au centre Patrakal, du 12 au 22 novembre 2014”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *