Bundi

jeudi 25 mars 2011

ahhhhhhhhhhhhhh quel bonheur cette ville!!!! Je suis enfin arrivée à Bundi!!! Hier c’était vraiment une horreur… levée a 5h30, pour partir a 6h20, arrivée au bus station bon ben voila j’ai demandé à plein de gens différent, y’en a 2 en même temps, ils étaient face à face et une personne me montre le nord, l’autre le sud pour m’indiquer quel est mon bus… ça fait rire maintenant mais sur le coup ça donne envie de leurs donner des baffes. Ils font genre  »donnes moi ton ticket, t’inquiètes pas rien qu’en le regardant je vais savoir où se trouve ton bus » mais en faite ils en savent pas plus que moi et ça, ça m’a vraiment énervée.

J’ai demandé au guichet, mais ils ont un accent incompréhensible, ne font aucun effort, ne comprennent pas quand je parle alors que je sais que mes phrases sont correct, bref finalement je suis repartie à l’hôtel, j’ai pleuré un bon coup, j’ai dormis jusque midi et ensuite le patron m’a aidé a trouver un autre bus, à téléphoner à ma prochaine ghesthouse, bref, je suis partie a 13h45 sans avoir rien mangé de la journée tellement j’étais énervée…

Bon la route avec le bus… si je meure un jour en France à cause d’un accident de voiture, j’aurais vraiment pas de bol, parce que là j’ai usé toutes mes cartouches de possibilités d’accident de voiture parce que le chauffeur… Bon en gros, ils ont des routes comme nous mais circulent sur 3 voies, ne me demandez pas comment c’est possible parce que je n’en sais rien, souvent je ferme les yeux, hahahaha. Bien souvent je disais  »non non ça passe pas ça passe pas » et finalement ça passait…!!

Et sur la route, au bout de 4h…. le paradis. Le paysage était trop beau, les maisons toutes colorées, des champs de blés fauchés à la main par les femmes en sari, des odeurs de moissons, de soleil, de campagne, de nature, j’en aurais pleuré!!!!!!! Et là, au détour d’une montagne…une vue grandiose!! un fort accroché à une montagne, une ville toute de bleue vêtu en contrebas, un petit étang à moitie asséché, des arbres, des rochers, pfuiii trop beau!!!

.

j’ai prié pour qu’on s’arrête, finalement on a continué 600m et là…. le choc.. une ville immense s’entend sous mes yeux, avec un nuage de pollution… même à Paris ça n’existe pas.. et j’ai demandé si c’était Bundi c’était là, on me répond oui… j’en aurait chialé. bref, on s’arrête au bus station, je négocie le prix de mon rickshaw (Laurent je vais bientôt pouvoir bosser avec toi, je deviens une négociatrice hors pair, on ne me refuse rien!!!!!) et pars donc à ma ghesthouse, qui se situe…. dans la petite ville que j’ai vu peu avant..!!!!!!!!!!!!! aaarrggg trop bien!!! en gros Bundi c’est si étroit que y’a de la place que pour une voiture, et encore des fois y’a de la place juste pour une vache, justement des vaches y’en a partout, des sangliers domestiques rachitiques aussi et des singes!! et c’est calme!! et c’est beau!! et c’est propre, ça pue pas, ah putain j’y resterais des semaines entières!!!!

Ma guesthouse comporte 6 chambres, autour d’un patio bleue, avec une resto sur le toit et la fille des gens qui tiennent ça parle très bien français, du coup on papote tout le temps, ce matin je me suis promenée autour du petit lac, j’ai discuté avec Punki, elle est adorable, j’apprends et comprend plein de choses, c’est génial. Ce soir je suis allée au temple avec sa famille, ensuite ils ont été chez des amis qui construisent une guesthouse, on a visité, discuté, bref, c’est trop bien, je revis.

.

Avant ça j’ai acheté des cartes postales, personnes m’a fait chier pour me vendre de la merde, les rickshaw m’ont pas agressés, j’ai discuté avec un peintre, un vendeur d’étoles, j’ai tout compris qu’est ce qu’ils m’ont dit et ont compris ce que je leur racontais!!!! Comme quoi hein, je suis pas si mauvaise en anglais, juste l’accent et la conjugaison qui pêche un peu!!!

.

pfuiii je suis morte et je suis au paradis du Rajasthan. Bon c’est vrai que l’après midi il fait 45 degrés ( mais vraiment, c’est pas une expression, c’est le frère de Punki qui me l’a dit), je glande rien, mais c’est cool quand même.

 

Hier je disais que je voulais rentrer, j’en avais tellement marre de toutes ces merdes, et encore toutes façon si je rentrais je devais prendre le bus, et tout le merdier, alors ça revenais au même, mais aujourd’hui….. J’ADORE!!!!!!!! Je suis à coté de la rue et je vois des vaches passer…

 

MERCI A TOUS pour vos messages d’encouragements. C’est trop chou. Je vous adore et je pense souvent à vous tous, pour des raisons différentes, quand je vois tel ou tel chose.

 

et sinon heu, je vous ai dis que j’adorais cette ville?!?!?!?!?

 

 

Samedi 2 avril 2011

Voilà bien longtemps que je ne suis pas venu ici!! J’ai eu un souci hier, j’avais fait une bonne page de texte et finalement, tout c’est fermé donc me revoilà qui recommence.

 

Vendredi 25 mars je me suis baladée dans Bundi, j’ai pris quelques photos à coté du Nawal Sagar, une sorte de bassin artificiel avec un temple au milieu, consacré au dieu des océans ; c’est situé juste à coté de la route et ça vous montre comment j’ai découvert cette petite ville.

.

L’après midi je suis restée avec  la famille de Pinky, et le soir les femmes sont allées au temple, je les ai suivis et j’ai pu découvrir leur culte et la manière de faire. Ensuite nous avons été invitées par le meilleur ami du père à Pinky, qui rénove une maison, pour la transformer en guesthouse. J’ai gouté un plat immonde, vraiment, un sorte de pâte blanche sans aucun gout avec des épices et des raisins secs à l’intérieur, le tout nappé de yaourt et de sauce épicée. Franchement, je crois que c’est l’un des pires plats que je mangerais de toute ma vie. J’ai prétextée que c’était trop épicé pour moi pour ne pas le finir… Pas très malin je sais.

.

Le soir au repas j’ai fais la connaissance de Géraldine et Julien, un couple de belge francophone très sympa, de 23 et 25 ans respectivement, qui sont partis depuis le 18 novembre 2010 il me semble et qui font le tour de l’Asie du sud. (Laos, Cambodge, Inde, Thaïlande, Vietnam). L’après midi ils sont allés en excursion dans la montagne située en face de notre guesthouse et avait l’intention d’y retourner le lendemain. Ils m’ont proposé de les accompagner et j’ai accepté volontiers.

.

Le lendemain, samedi 26 mars, nous sommes donc partis avec 2l d’eau chacun, un casse-croûte,  nos chapeaux, en route pour de nouvelles aventures!!!!

C’était vraiment très sympa, mais difficile!! pas tant à cause de la chaleur ou du fait que la pente était bien abrupt, non le problème surtout, c’était les ronces. On a eu que ça du début de la descente de la montagne, jusqu’à la remontée. Géraldine a finis avec son sarouel arraché, Julien un tee‑shirt, moi pareil et tous des griffures aux bras.. En rigolant, je leur ai dis « si ça se trouve, y’à même rien à voir tout là haut!!!!!! Hahahahaha » et arrivée en haut, effectivement, ben les premier mètre, on voyait rien, juste des ronces à perte de vue!! Mais en suivant l’ancien mur du fort, et bien là on a trouvé un panorama… magnifique!! On voyait jusque très loin dans la campagne, plate comme une crêpe, Bundi, entourée de ses montagne, bref, le jeu et les 2h de marche à 45° au soleil valait le coup (oui parce que malin comme on est, nous sommes partis entre 11h et 16h ). Entre temps on a fait un arrêt pique nique, ensuite en haut de la montagne, une pause clope pour les belges, et arrivée à une sorte de forteresse, une pause parce que « on a fait 3h de marche, on se repose à l’ombre ».

.

.

Bref, une fois ça, nous avons redescendu la montagne. Arrivé dans la ville, nous avons décidé de boire un tchaï pour nous ravigoter. Mon dieu qu’il était épicé.. Il l’était tellement que j’en avais mal à la gorge, jusque dans les oreilles et la tête. J’ai cru qu’elle allait exploser. Je n’ai pas pu le finir, il m’a fait un mal de chien terrible. Après cette bonne journée, le soir nous avons été manger dans une sorte de grand et bel hôtel chic (on l’avait remarqué du haut de la forteresse!!). La vue sur le fort était superbe. En rentrant nous avons vu des familles aller (ou rentrer de?) à une procession.

 

Bref, très bonne journée en perspective. Le lendemain, dimanche 27 mars, et bien pas grand-chose, nous étions tellement fatigués de la veille que nous n’avons pas fait grand-chose.  Nous nous sommes baladés dans Bundi, dans la partie la plus récente, un peu moins jolis, plus pauvre et plus chaotique, plus sale et plus bruyante.

 

Lundi 28  mars au matin je suis allée visiter Garh Palace toute seule, c’était vraiment très beausurtout la partie peinte encore en bon état. C’est d’une finesse rare pour l’époque et vraiment très agréable à regarder.  C’est donc cette forteresse que l’on voit si bien en arrivant à Bundi.

 

La montée est rude jusqu’au palais, on arrive tout d’abord (après avoir franchit une porte) à une sorte de petit jardin,  avec dans le fond sur la droite une galerie ornée de peinture du XVIIIème siècle.

.

A ce que j’ai compris (une sorte de guide a voulus me vendre son savoir, il m’a raconté trois‑quatre trucs et finalement, je lui ai dit que je préférais être seule), cette partie était réservée aux femmes du maharaja, d’où la quantité impressionnantes de miroir incrustés dans les colonnes (2 miroirs incrustés dans chaque face de colonnes, soit 8 miroirs par colonne!!) et donc une fontaine présente au centre du jardin, à coté de cette pièce réservée aux femmes, se mettait en route lorsque le maharadja arrivait et donc les femmes se remaquillaient à l’aide des miroirs présents sur les colonnes..

Ensuite je suis repartis de mon chemin, redescendue pour mieux remonter et entrer par une porte (Hathi‑Pol) orné de majestueux éléphants dans une cours assez grande (mais alors qu’est qu’ils ne conservent pas leur patrimoine ces indiens.. C’est triste) et prenant sur la droite, j’ai remontée un escalier, je suis arrivée dans une sorte de galerie toute de blanc vêtue, appelée Ratan Daula, ensuite en continuant je suis arrivée dans un petit jardin avec une fontaine (toutes les fontaines dont je parle sont à sec hein..) et avec d’autres galerie peintes, un peu moins bien conservées cette fois là. Les Indiens sont très fort dans les incrustation de matériaux dans les murs, comme par exemple cette porte entourés d’incrustation de miroir, ça en jette!! !!

Bref, en redescendant j’ai rencontré un couple de retraité, c’était leur deuxième fois en Inde, on a parlé pendant 40 min, c’était vraiment chouette.

 

L’après midi, nous sommes repartis au cénotaphe (là où nous nous sommes arrêté pour pique niquer lors de notre escapade en montagne) pour y trouver de la paix et en fait, 20 min après être arrivés, 3 indiens de 20 ans sortis de nulle part nous on rejoint, la musique sur les téléphone portable à fond (comme les racailles dans le métro!!). Ces imbéciles n’ont rien trouvé de mieux  faire que d’allumer un feu (surement pour nous impressionner), feu qui s’est rapidement propagé vu qu’il n’a pas plu depuis des semaines et que les broussailles sont sèches. Du coup, on est repartis au fort un peu plus loin.

 

Mardi 29 mars, je suis allée aux cascades de Bimlet, avec 2 filles françaises rencontrées dans notre guesthouse. Bon cascades est un bien grand mot, les rivières et sources sont à sec, du coup, très peu d’eau qui coule, mais une étendu d’eau où l’on s’est baigné, trop bien!!!! Bon vu que les conducteurs de rickshaw nous accompagnaient, on s’est baignée habillé, mais quel bonheur, un peu de fraicheur de cette chaleur!!

.

J’ai vu des perruches (ou perroquet, j’ai pas su trop dire) des dizaines de singes, les poissons m’ont mordillé les doigts de pieds, c’était vraiment sympa.

 

.

Sur la route de l’allée (1h pour faire 35km en touk‑touk..) j’ai vu un troupeau de chameaux et au retour, notre conducteurs attitré nous a emmené au cénotaphe construit en 1683 en mémoire du fils du maharaja Anirudha Sing. Ce monument comporte 84 piliers et c’est vraiment très chouette. Nous y sommes arrivées il faisait nuit du coup, je n’ai que des photos de nuit mais qui montre bien la beauté du site.

.

Le soir, grosse tension dans la famille qui tient la guesthouse, donc le lendemain matin j’ai décidée de partir avec les belges à Udaipur le lendemain. En plus, les frères de Pinky ont commencé à se permettre des choses avec moi que je n’accepte pas. Un exemple ? Le plus grand est marié et franchement moche, sans cesse il me disait (devant sa femme!) « i dont have a girlfriend » il se marrait et me prenait dans ses bras, le plus petit des frères se déshabillait devant moi, il me caressait les épaules, les cuisses, me tenait la main, un comble dans un pays où les hommes n’ont même pas le droit de regarder les autres femmes!! J’aurais peut-être dû leur dire tout de suite que je ne voulais pas qu’ils me touchent mais bon, je ne pensais pas que ça prendrais de telles proportions. Bref, lorsqu’on a fait l’addition, le grand frère m’avait rajouté des choses en plus que je n’avait pas pris ou bu, et le pire, il voulait me faire payer un cadeau que Pinky m’avait fait!! Alalala, j’ai vraiment pas apprécié. Et ce même frère a pas arrêté de me fixer tout le long du repas, beuuurrkk quelle horreur, je vais finir par croire que je n’attire que les moches et les boulets. Bref, j’ai compris que j’avais pris la bonne décision en partant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *