Dernier jour de l’année 2014

Pour la 2eme fois, je change de lieu pour dormir! Quelle chance! Oui c’est beau, mais c’est bruyant. Très très bruyant. Je ferai un post sur l’hôtel resto oui oui. Quand j’y penserai ^^

Ce jour je m’en souviendrai également très longtemps! Pour la 1ere fois de ma vie, j’ai vu des lémuriens! Ce fut une expérience extraordinaire et je dois dire que ces petites animaux ont conquis mon cœur.

Avec Patricia nous avions décidé d’aller voir un parc, Endemika, qui conserve quelques espèces endémiques de Madagascar. Claire et Benoit m’avait dit qu’il n’était pas bien, Le Routard déplorait que les lémuriens soient en cage mais bon.. j’ai tout  de même voulu me faire mon opinion. (oui ils sont en cage parce qu’ils ont mordu des touristes mais à la riguer ça évite que des gens mal intentionnés ne viennent la nuit pour les voler).

Nous sommes donc partie sous un soleil de plomb, en moto. Ce petit air frais nous a fait du bien. L’entrée est à 15.000 ariary. La visite est une visite guidée obligatoire. Nous avons appris qu’auparavant elle ne l’était pas, mais un guide a un jour surpris des touristes allemands mettre des caméléons dans leurs sacs à dos et depuis, guide oblige. (il s’avère que ces allemands, après visite de leur chambre d’hôtel, avaient également ramassé plein de bestioles endémique et interdite à l’exportation. Pas mal..)

Nous avions une très bonne guide, dont j’ai oublié le nom (Claudine? Lydia?). Nous avons commencé par les.. grenouilles!! les minuscules grenouilles trop chou!!

 

Ensuite j’ai découvert les grenouille-tomate, un peu moins chou:

 

Puis j’ai connus deux sortes de lézard tout plat, vraiment très bizarre. Là c’est une preuve que les dinosaures ont existé ^^

 

Puis vint les serpents. Quelle joie !

 

Puis encore des serpents, dont un trop rigolos: le Langaha madagascariensis!!! (jamais je n’aurai cru dire ça un jour d’une bestiole pareil..)

 

Ce fut après le tour des tortues, qui elles ont aussi ont des problèmes puisque des malgaches, en échange de quelques ariary, vont les capturer la nuit pour les donner à de vazaha en manque de bestioles sauvages. Du coup il y avait plein de petites tortues il y a quelques mois et maintenant, il ne reste plus que les grosses!

 

Nous avons ensuite découvert un beau caméléon!

 

J’ai ensuite vu un arbre qui est très important ici à Madà puisqu’on l’utilise pour faire plein de chose (chapeau, soubique, carte, décoration, set de table): le raphia! On ne se sert que de la partie jaune, la plus tendre, pour créer des choses.

 

 

Ensuite, retour au caméléon, celui-ci est un coquin puisqu’il rêve de s’échapper depuis que sa copine s’est fait la belle.

 

 

Retour aux bestioles bizarres!

 

Et enfin, mes préférés, mes peluches!!

Non, en fait mes préférés, c’est eux!!! La guide nous a proposé de les nourrir. J’ai essayé de donner une petite gourmandise à l’un d’eux pour qu’il vienne sur mon épaule, mais pas bête.. Il s’est approché (j’ai eu peur qu’il m’arrache le bras avec le fruit), je n’étais pas trop loin alors il m’a pris la main, a ouvert délicatement mes doigts, a pris le fruit et est repartit. Et tout ça avec une délicatesse extrême. Et j’ai sentis la paume de sa main tout douce, comme des coussinets. J’adore cette petite bête et je suis tellement triste qu’il soit tué pour être mangé ou que son habitat soit détruit.

 

Après cette parenthèse (je l’aurai bien embarqué avec moi cette petite peluche), nous avons été voir les tortues carnivore à qui, bizarrement, je n’ai pas donné à manger:

 

Puis j’ai appris comment une orchidée naissait. Tient, instruit toi lecteur:

 

J’ai revu un lémurien diurne tellement choupi-konaenvidesérédansesbras. Et d’embarquer par la même occasion. 4 se sont fait la malle, le 5me s’ennuie!!

 

J’ai vu de la vanille séchée (et même que si tu es sage, toi qui me lis, je te raconterai comenkonfé la vanille):

 

Ensuite, re-retour aux animaux bizarres que j’aimerai pas trouver un jour dans ma chambre:

Après avoir passé 1h30 à parler, prendre des photos et m’extasier devant les peluche-lémuriens, je ne rêvais que d’une chose: trouver 4 litres d’eau et boire. Nous sommes allées en ville avec Patricia et j’ai bu 2 coca en 2 minute je pense. Et heureusement qu’il ni avait pas de bouteille d’un litre sinon j’aurais tout descendu. C’est le plus merveilleux et rafraîchissant coca de toute ma vie. Après j’ai enchainé sur un litre d’eau et c’était bon.

On a passé 3h dans ce troquet, entouré de vieux vazaha venu pécho la minette de 16 ans. C’était charmant de les entendre dire « moi quand je veux, je change de croupe! ». Quelle poésie venant d’homme ayant l’âge de mon père et de mon grand-père. ça vend du rêve tout ça!

BREEEEF. Je ne continuerai pas sur ce chemin, je risque d’être vulgaire. Au troquet on a continué à voir des bébêtes d’ailleurs (non je ne parle pas de ces vieux qui drague. Quoique ça aurait le mérite de les appeler comment? des chiens? ah ouai pas mal. flûte je deviens vulgaire)

Les fourmis, y'en a partout, c'est un véritable fléau!
Les fourmis, y’en a partout, c’est un véritable fléau!

 

Pour nous rappeler que malgré les 35° on est Noël, Sainte Marie a recherché ses décorations..

En ville j’ai trouvé une robe trop mignonne mais vraiment hors de prix pour le lieu. J’ai manifestement bien fait de ne pas la prendre, l’ayant trouvé pour 3 fois et demi moins cher à Tana.

L’après midi nous avons été dans l’eau, voir vite fait quelques poissons. J’ai tapé dans un oursin. Oh joie oh bonheur. Bon j’ai de la chance, Mano m’a raconté que sa sœur a marché sur 2 oursins, elle avait des centaines d’aiguille dans le pied et ça s’est infecté avec des ganglions à l’aine. Charmant!

Accessoirement, mes coups de soleil sont devenus cloques qui ont percé et fait des trucs trop moche dans mon dos:

En fait je vous dis « on a été voir vite fait quelques poissons », c’est carrément blasphématoire parce que c’est un des trucs les plus beaux que j’ai jamais vu de toute ma vie. Et je regrette de ne pas avoir d’appareil photo équipé pour vous montrer toutes ces choses magnifiques qu’on peux y voir..

Les coraux sont blancs, violets, vert pomme, bleu, ils sont tous différents des uns et des autres. C’est un véritable jardin sous marin. Et les poissons.. bleu électrique, fluorescent, rayé noir et blanc, ils sont magnifiques. Mes mots ne seront jamais assez fort pour vous expliquer ce qu’on ressent là dessous, ce qu’on y voit et combien c’est magnifique.

Jamais, jamais je n’aurai imaginer une seule seconde avoir la chance de voir ça un jour. Merci à Benoit et Claire ainsi que Patricia qui m’ont fait découvrir la pratique du « snorkelling ». Sans eux, j’aurai loupé ça!! Et ça aurait vraiment été dommage!!

Bon et sinon le repas du réveillon était le même que pour Noël, avec un peu plus d’ambiance.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *