Le jour où je suis allée voir un médecin qui n’en était pas un

 

Il y a des fois dans la vie d’expats où on se dit « bon je vais pas chipoter, si je suis malade, j’irais voir le médecin que tous les locaux consultent et pas le médecin réputé qui a fait ses études en France que tous les étrangers vont voir ».

Sauf que si c’est le cas, c’est bien pour une raison.

Alors depuis quelques jours je ne me sens pas trop en forme. Pas de tourista, juste mal au ventre, pas envie de manger. Lundi soir, mardi et bon ce matin ça n’allait vraiment pas du tout, je décide donc d’aller consulter le médecin (pas cher du tout) en bas de là où je loge.

J’arrive, j’explique que je viens pour une consultation, le médecin n’est pas arrivé, il l’appel, j’attends, pis vraiment mal, je rentre à la maison. Mélanie mon ange-gardien descend chez le médecin leur donner mon numéro de téléphone pour qu’ils m’appellent une fois que le médecin serait arrivé. Là on se rend compte qu’en fait les secrétaires avaient rien compris et pensaient que j’attendais un médecin en particulier (mais en fait qui ont-elles appelé???). Bref, consultation.

Palpation (pas très délicate) du ventre, prise de poids (j’ai vraiment perdu 10kg depuis que je suis arrivée!!!!), prise de tension.

Diagnostique? Bon on sait pas trop alors je vous ai mis:

  • un déparasitant au cas où ça serait un parasite
  • un antibiotique
  • un 2eme antibiotique au cas où le 1er fonctionnait pas
  • un médicament contre les champignon intestinaux au cas où ça serait un champignon intestinal
  • un sirop pour vous redonner de l’appétit (que j’ai perdu parce que j’ai mal au ventre).

Ici, dans ce cabinet, le concept c’est « on vous donne ça au cas où ça serait ça ». Voilà voilà.. Bon autant vous dire que je me suis décidé à ne pas prendre cette ordonnance et à aller voir le médecin que tous les étrangers vont voir.

Je m’en suis sortis avec 3 médicaments (déparasitant, anti bactérie genre giardiose/ echolia et un anti-ballonnement que j’ai en stock) des trucs utiles et pas d’antibiotique.

La prochaine fois j’essaierais de faire un peu moins ma locale et d’être raisonnable en allant voir un médecin qui a fait ses études en France. Mais c’est triste de savoir que les locaux vont voir des charlatans dangereux..



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *