Séjour 2016

J’ai décidé de partir à Madagascar sur un coup de tête. J’étais devant mon tapis de tri de tabac et je me disais que vraiment, j’en avais raz le cul d’avoir cette impression de ne servir à rien, que mes projets n’avançaient pas etc. Alors j’ai réfléchis 2 min, j’ai regardé les prix des billets d’avion pour Tana, j’ai contacté Eulalia la présidente d’ODADI, pour savoir si elle voulait bien que je vienne, j’ai réglé 2-3 trucs et hop, en 2 semaines, c’était bouclé.

Je suis arrivée à Mada avec cette impression de n’être jamais partie et de retrouver une partie de ma famille. J’ai fait 2-3 choses d’utile sur place, j’ai pris des coups de soleil monstrueux, attrapé mal à l’estomac, perdu 3kg, acheté des tonnes d’artisanat pour le vendre en France, je me suis régalé de zébu et j’ai aussi compris pas mal de chose sur à peux près tout. Ce fût un séjour utile mais trop vite passé. Je pensais apporter plus à ODADI mais vu qu’ils sont bien plus doué que moi, je tends à me rendre compte que le milieu du développement intégré et de la solidarité internationale, ça n’est finalement peut-être pas pour moi, pas pour en faire mon métier.

Qu’importe, ce voyage fût riche en émotion même si une fois de plus, j’ai été frustrée de ne pas parler le malagasy.

.

Mon arrivée s’est très bien passée et les premiers jours à Tana ont été tout doux!