Pour faire son sac et ne rien oublier

Je vois souvent des personnes demander quoi apporter pour son voyage à Madagascar. Ça dépend surtout où vous allez voyager, dans quelles conditions et surtout à quelle époque.

Antananarivo se trouve à environ 1200 m d’altitude. Il ne fait jamais de chaleur insupportable et le vent rafraîchit bien l’atmosphère.

J’ai travaillé en brousse, au centre Patrakala et celui-ci se trouve à 70km au nord de Tana, près de la forêt. L’atmosphère est donc plus fraîche qu’en ville et il y pleut plus souvent.

Sainte Marie en décembre il fait très beau et très chaud. De rares averses sont possibles, elles sont assez impressionnantes mais tout sèche très vite!

Pour les hauts plateaux de novembre à janvier

Vêtements

Pour la ville, il est bon d’apporter avec soi

  • un pantalon pour les jours de pluie
  • 2 ou 3 pantalons plus légers
  • un sweet shirt, une veste
  • 7 tee-shirt/débardeur/marcel (ou plus si vous ne voulez pas faire la lessive souvent !)
  • Des sous-vêtements en quantité suffisante et des chaussettes
  • une paire de chaussure fermée
  • une paire de tong/claquette
  • une polaire : les soirées sont fraîches
  • une écharpe

Pour la brousse, en plus de tout le reste

  • sweet-shirt supplémentaire ou polaire
  • sous-pull
  • un imper, contre la pluie
  • casquette : lorsque le soleil tape, il tape fort

Pour la nuit vous pouvez apporter un « sac à viande », 20€. C’est cher mais ça tient chaud et pas de place. http://www.decathlon.fr/drap-de-sac-rando-soie-id_8242798.html

 Pour l’île de Sainte Marie en décembre/janvier

  • 2 ou 3 pantalons légers ou sarouel
  • une veste légère
  • une dizaine de tee-shirt/débardeur/marcel (ou plus si vous ne voulez pas faire la lessive souvent !)
  • Des sous-vêtements en quantité suffisante et des chaussettes
  • une paire de chaussure fermée (pour crapahuter dans les montagnes)
  • un tee-shirt fin pour faire du snorkeling
  • une paire de tong/claquette
  • une écharpe
  • un maillot de bain
  • un chapeau

 

Santé

Ci-dessous, une liste de médicaments que vous pouvez éventuellement emmener avec vous. Les pharmacies ont beaucoup de médicaments de contrefaçon, le mieux est de prendre les votre. Ça n’est pas la peine de prendre un antipaludéen pour Tana et la brousse.

Le mieux lorsque vous voyagez en taxi-brousse c’est d’avoir un anti-vomitif, un anti-diarrhée (en lyoc, plus facile si vous n’avez pas d’eau sous la main) et un anti-douleurs

  • Contre les diarrhées banales: un ralentisseur intestinal (IMODIUM® ou un anti sécrétoire :TIORFAN®), un désinfectant intestinal (type ERCEFURYL®).
  • Un anti-vomitif, particulièrement apprécié en cas de gastro-entérite : type PRIMPERAN® (1/2 à 1 comprimé trois fois par jour, avant les repas, ou les tentatives de repas).
  • Un antalgique simple, par exemple à base de paracétamol (DOLIPRANE®, DAFALGAN®).
  • Un antispasmodique (SPASFON® : maximum 6 comprimés par jour) pour les cas de colique néphrétique, de douleurs abdominales)
  • Un antibiotique actif sur diverses infections, en particulier intestinales (fluoroquinolone : CIFLOX® ou OFLOCET®, et/ou amoxicilline type CLAMOXYL® ou AUGMENTIN®) actif sur les amibes (type FLAGYL® – comprimés)

N’oubliez pas de mettre dans votre trousse:

  • une paire de ciseaux
  • une pince à épiler
  • une aiguille fine (pour les échardes et épines)

Pour savoir quoi prendre précisément dans sa trousse de toilette ou à pharmacie, c’est sur cette page.

Ne pas oublier

  • Une lampe de poche (il y a des coupure de courant tous les jours)
  • Une bouteille d’eau pour faire fondre les pastilles décontaminantes
  • Boules quiès/ bandeau pour les yeux
  • Serviette micro-fibre
  • de la musique pour les longs trajets
  • un petit album photo pour montrer votre famille et vos amis aux personnes que vous rencontrez: les gens sont super contents de partager ça avec vous!

Si vous souhaitez aider matériellement une association, je vous conseille ce site internet: GlobeDrop. Les associations s’inscrivent, indiquent leurs besoins et sur place vous achetez ce qu’il faut: vous faîtes tourner l’économie locale tout en aidant une association locale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *