Williamsville, le rond points des héros et Lockport

 

Le lundi matin nous sommes tous partis à Williasmville pour prendre un dernier petit déjeuner en famille dans un petit restaurant super sympa: Cracker Barrel.

Moi qui voulais acheter des cadeaux pour ma famille et des souvenirs, j’ai été servi ! Le restaurant est un resto et un un magasin de souvenir.  Le petit dej était délicieux (encore et toujours des pancakes avec du sirop d’érable dans une petit bouteille en verre.. miam !) et la visite du magasin de souvenir était génial ! J’ai tourné dedans pendant 1h je crois et j’ai dû me contenir pour ne pas acheter plein de bêtises !

Ce bâtiment se trouvait juste à côté de l’hôtel où nous avions dormis le soir du mariage. En arrivant le samedi, j’avais bien remarqué un ensemble de monument juste à côté d’un rond-point et j’étais curieuse de voir ce qu’il en était. Je n’ai pas été déçue (haha !).

 

Patriots and Heroes Park, Williamsville NY

Je l’ai dit dans l’article précédent : les américains sont extrêmement patriotes. Le « rond-point des héros » en est la preuve. Sur une surface de 1 ares, pas moins de 9 monuments ont été édifiés à la gloire des héros et des patriotes : soldats, victimes d’attentats, morts dans un crash d’avion, bienfaiteur de la ville.

Quand j’ai visité ce « complexe », c’était un peu surréaliste. Chez nous, en France, nous essayons de mettre les monuments de commémorations dans un endroit en dehors de la ville, un endroit calme, qui respire la paix et la plénitude. Là, tout le parc des patriotes et des héros se trouvent en plein milieu d’une zone commerciale, entre la voie rapide, 3 hôtels, 2 restaurants et une banque. En plus parc est un bien grand mot. Un parc est un endroit où on peut se reposer loin du bruit et à l’abri du soleil. Là il n’y a aucun arbres (étrange alors que partout ailleurs, même devant les portes des maisons, il y en a !), j’étais en plein cagnard pendant 20 min (et il tapait le bougre) avec le bruit des voitures incessant. Pas du tout un endroit qui respire le calme et la sérénité donc.

Après cette balade assez étrange, nous avons dit au revoir à une partie de la famille américaine et nous sommes partis en ballade dans la ville de Buffalo. Celle-ci se trouve le long du lac Ontario et c’est sur ces berges que nous sommes allés.

 

Buffalo

Nous avons découvert que cette ville est le commencement du canal Erié qui relie les grands lacs à New York et qui a été creusé par une quantité de gens qui finirent par en mourir. Si vous voulez plus de renseignements sur ce canal, voici un article qui est bien écrit et instructif.

 

Les berges sont vraiment bien aménagées et il est agréable de s’y promener. Plus loin il y a le musée de la guerre avec possibilité de visiter un sous-marin et un bateau. Un peu plus loin en face on retrouve encore un monument en l’honneur des soldats morts en Afghanistan (pour ce que ça leur a apporté).

 

Nous avons finis par nous assoir dans un restaurant près du lac. Enfin un restaurant.. un fast-food plutôt. L’ambiance était vraiment bizarre. Je ne saurais pas vous dire pourquoi (peut-être parce ça n’était pas très propre, qu’il y avait plein de mouettes énormes qui nous tournaient autours, que le hamburger n’était pas si bon que ça..). Bref, nous avons continué la visite de la ville. Nous sommes tombés sur une place avec une sorte d’exposition en plein-air sur le thème de la planète, de la pollution et de la préservation de l’environnement. Chacun y a été de sa touche ! Certaines « planètes » étaient vraiment très représentative de leur sujet quand à d’autre.. je n’ai toujours pas compris le message caché !

 

Le soir en rentrant nous avions quelques kilomètres dans les jambes et nous étions heureux de nous poser. J’ai continué à écrire mon courrier. Le soir nous avons dîné en famille, c’était délicieux !!! Tout fait maison (la grande tante de mon Homme est un vrai cordon bleu !!) et en quantité énorme. C’était le premier bon repas maison que nous mangions, 5 jours après notre arrivé (le barbecue n’est pas un repas à proprement parler ^^)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *