Weekend du 1er mai

Alors alors, quelques personnes sont super impatientes de voir mon rapport du weekend du 1er mai parce qu’il était prévus que je fasse des choses formidables!! Plage, soleil, cocotier, visite en brousse, bref, un super programme et je suis revenus fatiguée, coup de soleillé mais enchantée alors forcément, ça fait des jaloux ^^.

Avant de commencer toute chose je voudrais partager cette photo de petite chèvre que j’ai prise en photo à Kabrousse. Elle a quelques jours et fait trop peur!!

Donc je suis partie en weekend à Kabrousse, à côté du Cap Skirring, le lieu où les touristes sont les bienvenus. Bon Cap Skirring, j’aime pas. J’aime vraiment pas. Trop de touristes, d’arnaques, de mecs qui te hurlent « qu’ils n’ont pas besoin de toi » parce que tu refuses de payer une blinde un truc qui vaut 3 francs 6 sous, bref, vous l’aurez compris, je ne m’y suis pas attardé. Par contre le fondant au chocolat du restaurant « le biaritz » est encore dans ma mémoire et je ne l’oublierais jamais celui-là.

Ah oui j’ai oublié de signalé que je suis partie mercredi vers 16h avec Mélanie et Abib son amoureux. Sur la route en bus nous nous sommes arrêtés parce qu’une femme vendait des huitres. Et on en a acheté un petit sachet. Les huitres vivent dans la mangrove et cuitent, c’est un délice !! Donc quand on en achète, elles sont même décortiqué (je ne sais pas bien si c’est le terme exact). On mange ça un peu comme des gâteaux apéro. J’ai dit à Mélanie « tu imagines, on est en train de manger des huitres dans un bus au Sénégal ». Moment inoubliable!

Donc nous sommes arrivés le soir à Kabrousse, tout petit village à 5km du Cap. Ce village est tout calme, tout mignon. Le soir nous avons mangé pour 2,4€ dans un petit buy-buy des spaghetti et de la viande à la sauce aux oignons.. la meilleurs viande que j’ai mangé au Sénégal.

Le lendemain, le 1 mai 2014, nous sommes allés faire la fête à la plage. Il y avait un concours de danse, de la musique (très forte) et surtout la mer!!! Je ne m’étais pas baigné dedans (en fait c’est même l’océan!) depuis mon séjour en Inde en 2011. Autant dire un bail!! Et c’était super!! J’ai joué avec les nièces (trop chou) de Abib.

Série de portrait avec des enfants super mignons

La plage au coucher du soleil..

Le vendredi 2 mai, on a pas mal glandouillé. Nous commencions nos journées en nous levant à 10h30 donc en fait on brunchait le plus souvent ^^. En fait Abib était avec ses copains et nous restions Mélanie et moi ensemble. Nous avons passé un moment avec Fatou et Clo (de son vrais prénom Marie-Louise), sa fille. Alors là j’ai décidé de faire une galerie spéciale Clo parce que cette petite est un sacré numéro! Elle est trop chou et aime les câlins. Et coiffer les gens.

Du coup on a été faire des petites courses et le soir on a visité le village, les rizières (à sec) et nous avons été arroser le jardin de Jacqueline, la personne chez qui nous longions. Pour arroser le jardin (grand quand même), un puis, quelques seaux et le tour est joué. Ce fut tout de même sportif! Et il faisait un peu frisquet quand même, comme nous sommes au bord de la mer il y a du vent. Et la nuit ça pèle. J’ai eu froid pour la 1ere fois depuis 2 mois!!!!

La faune..

Elle est belle cette petite vache n’est ce pas?!

Le samedi 3 mai, nous avons mangé chez la maman de Abib et nous sommes restées discuter avec ses soeurs. L’une est sage-femme, l’autre est infirmière. Souna, la sage-femme, est la seule de tous les alentours (jusque Ziguinchor). Lorsqu’elle a eu sa fille, juste après, une aide soignante l’a appelé pour qu’elle aille l’aider à accoucher une femme. Elle était encore au lit..Elle travaille sans cesse, elle a quelques fois 1 accouchement par jour qu’elle a à gérer seule en tant que sage-femme.

Souna, c’est celle qui, lorsqu’on parlait d’allaitement, m’a montré son sein en disant « moi j’ai des petits seins et pourtant j’ai pu allaiter ». D’accord, donc en fait ici les petits seins c’est du 95D. Voilà voilà.. moi je me suis sentis ado ^^

J’ai donc appris aussi pendant ce weekend que à Kabrousse, une femme qui n’a pas eu d’enfants ne peux pas entrer dans une maternité. Mais moi qui suis de l’extérieur du village je peux y aller, mais Khadi par exemple, qui est infirmière mais n’a jamais eu d’enfants, ne peux pas aller dans une maternité. Nulle part.

Bon pendant ce weekend j’ai été fasciné par tous les petites chèvres et les petits cochons que j’ai vu. Je criais des « oh il est trop chou » à longueur de temps, c’était bien une réaction de toubab tiens ^^

Et encore celle-ci ne sont pas les plus mignonne. On en a vu avec des chaussettes blanche (pas des vrais hein! mais les poils étaient blanc, et ça leurs faisait des chaussettes c’était rigolo!) toutes petites, elles avaient encore le cordon au nombril!

Et ma plus belle photo du weekend!!!

Le dimanche 4 mai, jour de notre retour à Ziguinchor, nous avons décidé d’aller à la plage une dernière fois, histoire que je voie comment c’est « normalement ». Parce que jeudi, c’était exceptionnel que la plage soit si fréquentée!

Donc nous voilà partis avec du sel et du citron produit à Kabrousse (je vous expliquerai la fabrication du sel lorsque j’aurais des photos pour étayer mes propos, plus simple pour comprendre), des mandarine de Ziguinchor, du poisson pêché le matin, direction la plage!!! Parce que oui mesdames, messieurs, nous avons fait cuire le poisson sur la plage, comme Robinson Crusoé (et Abib était Vendredi. Pour les fans de lecture vous comprenez pourquoi, les autres cultivez-vous ^^).

J’ai marché le long de la plage, attrapé des coups de soleil sur les joues, le dos, les pieds, la bouche. Bref, j’ai eu bien chaud mais là c’est tout bronzé comme du caramel.

Et donc on a fait griller les poissons sur un feu préparé par Abib avec des feuilles de palmiers. Avec juste du sel et du citron trop bon. Et en dessert les mandarines. Cette sensation de manger seulement ce que la nature fabrique c’est juste incroyable.

Petite explication sur la photo suivante: ce qu’il y a dans la pirogue c’est des coquillages vide, utilisé pour renforcer le béton, le goudron et toute autres constructions.

Au bord de cette plage il y a un hôtel avec plein de cases abandonnées. Si j’avais de l’argent, je le remettrais en état. Il est super sympa!!

Bon et pour finir une photo des petits cochons parce qu’ils sont vraiment trop choupi!!!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *