En route vers le volcan!

Lors de mon 1er séjour, alors que j’écoutais la radio, j’ai entendu que le Piton de la Fournaise était rentré en éruption! Ni une, ni deux, j’ai réservé le gîte du volcan et le lendemain, direction le volcan après s’être arrêté à la Cité du Volcan. Cette dernière est vraiment bien conçue: on y comprend comment le Piton de la Fournaise s’est formé, comment fonctionne les volcans en général. Cependant je trouve tout de même qu’il manque un petit élargissement aux autres volcans qui existent dans le monde. La Cité du volcan a été créée grâce au soutien de Katia et Maurice Krafft.

Bon je ne suis pas arrivée assez vite au volcan, il s’est éteint entre temps! De toute manière vu la pluie qui est tombée, on n’aurait rien vu. La nuit où nous avons dormi au gîte , il n’avait jamais plu autant sur le volcan depuis que les relevés météorologiques existent.

Du coup à l’époque je n’avais pas pris trop de photos. Là, le temps était changeant et j’ai pu prendre des photos sympa!

En montant il pleuvait, la forêt de sapins était remplie de brouillard assez flippant (et si on tombe en panne ici keskonfé?) mais il s’est vite dissipé.

.

La plaine des Cafres

C’est un endroit hyper sympa sur la route: de l’herbe, des arbres, des collines et des vaches! ça a un petit goût d’Auvergne!

.

Le cratère Cormesson

En montant au volcan on passe par cet endroit et forcément on passe aussi à côté en redescendant. Moi je n’ai vu le panneau (minuscule) qu’à la descente et heureusement, le temps était superbe! Le cratère se situe à environ 100 mètres de la route et pour « sécuriser » la vue, on accède au cratère par un petit ponton entouré d’un muret en bois. N’empêche, j’avais les jambes qui flageolaient d’autant plus que je ne me suis approchée juste pour vous prendre des photos! Qu’est-ce que je ne ferais pas pour mon auditoire… Bon après en avoir pris 5 ou 6 je me suis vite barrée parce que bon, je n’étais quand même pas super rassurée (même mon copain qui n’a pas peur du vide était pas hyper chaud) et je suis allée un peu plus loin où là aussi le vide était proche et pas sécurisé. Mais quelle beauté!

.

La rivière des remparts

Même chose qu’avec le cratère Cormesson, en passant rien n’indique qu’il va y avoir un beau point de vue (et pas simple de piler pour s’arrêter) du coup c’est à la redescente qu’on a stoppé!

.

Pour voir la suite du séjour « volcan », attendez quelques jours!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *