Pourquoi je ne suis pas super emballée par mon prochain voyage…

Dans 1 mois, j’y serai! Où? A la Réunion! ‘Wahouuuuu, quelle chance, tu vas voir c’est génial, blablabla ».

En fait non.

Tout ce que je vais écrire va paraître hyper pompeux et présomptueux, j’en conviens. Mais j’avais besoin d’en parler.

.

Comment c’est venu?

Il y a quelques temps, l’Homme me dit « je pars à la Réunion passer un concours, je te paie le voyage pour ton anniversaire » (je vais avoir 30 ans. La vache, l’écrire c’est pire que de le dire!). Du coup, moi, pas trop emballée « oui, on verra ». Et vu que j’ai déjà refusé qu’il me paie d’autres voyages (à Cap Code ou à New York aux États-Unis) et qu’il commençait un peu à être vexé, j’ai finis par dire oui. Vous allez me dire « nan mais sérieux, elle était prête à dire non à un voyage à la Réunion? C’est quoi cette chieuse? » (version états-unis « nan mais sérieux, elle a dit non à un voyage à New-York? C’est quoi cette chieuse? ») et vous avez certainement raison.. de votre point de vue!

Du coup, je suis allée farfouiller dans mon moi intérieur pour savoir ce que reflétait ce peu d’enthousiasme pour un voyage qui ressemble au voyage idéal. Ouai, à 30 ans on a un moi intérieur et on aime les introspections. C’est pas facile tous les jours mais on apprends à se connaître comme ça. Et dire que les adultes nous ont soulé pendant l’adolescence avec des expressions à la c*n genre « tu te cherches ». Nan, moi ça fait seulement 5 ans que je me cherche. Je dois avoir une crise d’ado en retard. Bref. Revenons à notre voyage.

.

Pourquoi je ne suis pas super emballée par ce voyage à la Réunion?

En fait il a plusieurs raison à cela et finalement, elles se regroupent toutes un peu.

  1. La Réunion, c’est touristique.

Et si vous avez déjà lu mon blog, vous avez une vague idée de ce que j’aime: les lieux insolites (le désert de Casamance, la frontière chinoise au Vietnam où personne ne parlait un mot d’anglais. Merci le Guide du Routard d’avoir mis des phrases toutes faîtes genre « j’aimerai une chambre pour une personne » ou « est-ce que je pourrais avoir à manger svp? », ou encore la brousse malgache), peu touristique, où je suis certaine de ne pas rencontrer de compatriote et où je suis intégrée à la population, où je découvre les coutumes et us locales etc. Là, c’est bien loupé puisque…

 

2. La Réunion, c’est français

Les voyages, j’aime bien quand ça dépayse. Si c’est pour aller dans un endroit où je vais entendre parler ma langue, avec ma devise et entendre les mêmes choses que dans mon pays.. bon, on peut pas dire que ce soir un très gros voyage. Bon, oui, à l’origine, j’avais dit que j’irais faire mes 30 ans à Tahiti (mais vu le budget, on va attendre quelques années) et Tahiti, c’est français MAIS ça n’est pas la même chose. Enfin, dans ma tête, ça ne l’est pas. Tahiti, ça fait exotique, on entends les vagues, le chant des vahinés, on voit les beaux polynésien plein de muscle et de tatouage. Bref, quand on dit Réunion on entends « zoreille », « expat » , « retraités qui se barrent au soleil », « surfeur crétin qui va dans l’eau même si c’est pas recommandé et qui pleure parce qu’il a une jambe en moins ». Moi, ça ne me vends pas de rêve.

 

3.  La Réunion, c’est une île colonisé par la France et d’où les français ne sont jamais repartis

J’ai une vague idée de ce qu’un pays anciennement colonisé par la France est devenu (Sénégal, Madagascar) et franchement, ça n’est pas joli-joli. Ça donne aux blancs (là la couleur de peau est importante pour faire la différence ^^), souvent des expats, une espèce de supériorité dégueulasse qu’ils balancent à tout bout de champ. J’ai déjà entendu des « toutes façons les femmes noires peuvent se tresser les cheveux, elles n’ont que ça à foutre » ou encore « les malgaches, si on ne les poussent pas derrière, ils avancent pas. Je voulais vous prévenir de ce qui vous attends ». Et ce même si les blancs n’habitent plus (ou n’ont jamais habité!) le pays qu’ils jugent. A vomir. Donc, si les blancs parlent des habitants des pays anciennement colonisés par la France de cette manière, comment parlent-ils des autochtones des îles colonisés où ils sont restés? Je vous avoue que ça, c’est un truc que je ne supporte pas. Ce néo-colonialisme, cette manière de dire des gens des îles « ils ne sont pas stressés, ile ne sont pas pressés, ils font tout lentement, pour avoir un papier on met 2 mois alors qu’en métropole c’est 2 semaines » blablabla. J’ai envie de dire.. et alors? Il est où le problème de prendre son temps? Aller vite et se stresser au boulot ça n’a jamais allongé la durée de vie ni amélioré la qualité de vie que je sache. Donc si j’entends un blanc me casser les bonbons sur place en me disant « ici c’est des feignants, ils ne bossent pas vite », je crois que je lui en retourne une.

 

4. La Réunion, c’est quand même juste à côté de Madagascar

Et nous savons tous que la 2ème sorte de tourisme à Madagascar, c’est le tourisme sexuelle (pour les gamines de 14 ans). J’ai appris aussi que des femmes malgaches allaient à la Réunion pour se prostituer et qu’il était ultra difficile maintenant pour les malgaches d’aller en vacances à la Réunion, même avec ses gamins. Donc j’ai quand même un doute sur la bonne foi des mecs qui disent venir à la Réunion pour profiter du soleil.

 

5. La Réunion, tout le monde me dit que c’est super

Et sans vouloir être trop relou, à chaque fois que je suis allée dans un endroit conseillé par un magasine ou quelqu’un j’ai été super déçu. En fait je crois qu’on m’a tellement bien vendu le truc que je m’attendais à quelque chose de grandiose pour finalement.. Genre le Taj Mahal. Ouai j’ai été déçue. C’est vrai que c’est beau, ça en jette etc. mais j’ai été bien plus impressionnée par le Mausolée Ud Daulah qui est 40 fois plus petit mais qui est un véritable bijoux d’architecture. Idem avec le Palais des vents qui semblait être un monument somptueux. En fait c’est juste une façade le long de la route avec à droite un vendeur de téléphone et à gauche un vendeur de samosa. Ou encore Hanoi, où les routards disent que c’est une superbe ville. Oui c’est aussi blindé de touristes et les relations avec les autochtones s’en ressentent quand même. Donc bon, je préfère ne pas trop m’emballer.

 

6. La Réunion, à part de la randonnée et de la mer…

Oui, c’est encore un de mes vieux préjugés à la con. Mais bon, j’ai regardé un peu ce qu’il y avait à faire sur l’île et outre les randonnées et les sports d’eau.. Bon déjà les randonnées: selon mon IMC, je suis obèse. Donc j’ai vraiment du mal à bouger mon gras et en plus, vu que l’Homme à des difficultés avec son équilibre, j’ai envie de dire, les randonnées le long des corniches avec 900 mètres de dénivelé.. c’est pas pour nous. La rando la plus grande que j’ai fait était de 2h alors vous voyez un peu le niveau. Et vu que je refuse catégoriquement de me baigner autre part qu’à un endroit où j’ai pied et qu’il n’y a aucun risque (genre y’a des coraux qui m’entourent) de voir arriver un requin, les plages vont être vite vue (plage remplies de touristes.. brrrr, j’en ai des frissons). Bon c’est vrai que j’aimerai bien me payer pour mes 30 ans (putain, c’est toujours aussi rude ^) mon baptême de plongée SAUF que comme dit plus haut, je n’aime pas ne pas avoir pied. En fait c’est tout simple, je fais une crise de panique, je n’arrive plus à nager et je me noie (le cinéma que j’ai fait à Madagascar.. l’horreur et la honte). Alors la Réunion, entouré d’eaux profondes et de requins..

 

7. Et pour ce voyage, je ne vais même pas pouvoir faire ce que je veux!!

Je vais voyager avec l’Homme pendant 2 semaines (un peu plus même) et ce, même s’il va passer 2 jours à se creuser la cervelle devant une feuille blanche et en plus, on va habiter chez un de ses amis. Déjà, habiter chez des gens, je ne suis pas très à l’aise parce 16 jours, ça n’est pas rien (bon finalement, on va sûrement se prendre aussi des petits hôtels lorsqu’on fera le tour de l’île) et en plus, je suis du genre à vouloir faire les courses, le ménage, la cuisine quand je suis chez quelqu’un alors que mon mec considère qu’on est invité et donc qu’on à rien à glander. ça ne me met pas super super à l’aise quand même. En plus, la dernière fois qu’il a amené une nana à la Réunion, ça s’est mal passé (et il m’a tout raconté, le vilain) alors j’ai un peu l’angoisse de ce côté là aussi.

.

Conclusion

 

Je sais, je sais, tout cet article est bourré de préjugés, d’idées reçues et de conclusion hâtives. J’essaie vraiment tous les jours de me défaire de ces préjugés, ça n’est pas facile et c’est aussi compliqué d’admettre qu’on a tord!

En gros, la Réunion, j’avais toujours dit « je n’irais JAMAIS là bas ». Et là j’ai mon billet pour dans 1 mois. Bon, je me dis qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (Merci Papi de m’avoir enseigné ça) et que c’est une super occasion pour mettre un coup de pied au cul à mes préjugés et mes idées reçues. Et puis, il parait que les fonds marins sont magnifiques: je vais donc passer mes journées dans l’eau à regarder Nemo&Co. Enfin, à la Réunion.. IL FAIT CHAUD!!!!! Que j’aime la chaleur. Je crois que je vais finir par m’installer dans une île, près de l’océan. Genre Sainte Marie mais à Madagascar (oui parce que après demain, je vais habiter à Sainte Marie avec l’homme, mais la seule eau qu’on aura, c’est celle du ruisseau qui passe derrière chez nous ^^).

Bon, d’ici là, je vais déménager alors je n’aurai pas internet et je ne verrais donc pas vos réactions horrifiés du genre « mais quelle connasse celle là, on lui paie un voyage et elle est pas contente! » (Ouai, enfin, vu le nombre de cadeaux revendus après Noël sur internet, certains ne sont pas étouffés par les remords non plus !!). La surprise sera là dans quelques jours!

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *