Vietnam

.

C’est un peu dans la précipitation que j’ai décidé d’aller au Vietnam en 2016. C’était mon premier voyage dans un pays où l’alphabet n’était pas le même que le mien et j’avoue que j’étais tout de même un peu stressée.

 J’ai contacté avant de partir plusieurs français tenant un blog sur le Vietnam ou ayant voyagé dans ce pays mais aucun d’entre eux ne m’a répondu. Et puis j’ai découvert un blog de voyage, écrit par une vietnamienne dans un français parfait. Grâce à internet, j’ai réussi à trouver une fille formidable qui a répondu à toutes mes questions, même les plus bêtes et qui a réussi à me déstresser! Hanh habite à Hanoï et voyage dans son pays autant qu’elle le peu. Elle donne des infos très utiles (par exemple le site internet pour réserver son bus ou connaître les horaires de voyage) et ses impressions sur ses périples. Je remercie le destin d’avoir mis Hanh sur ma route. Sans elle (et même si je n’ai pas eu la chance de la rencontrer en vrai, elle partait en périple à travers le pays), mon voyage n’aurait pas été le même!

.

L’arrivée au Vietnam s’est vraiment fait dans la douceur! Et pour une fois j’ai réussi à « attraper le rythme » du pays et ne pas souffrir du décalage horaire!

welcome to VietNam.

N’appréciant pas trop les grandes villes (et ayant un planning hyper-serré!) je suis vite partie trouver mon bonheur ailleurs! A Cao Bang par exemple, où je n’ai pas croisé beaucoup de touristes! C’est là que j’ai commencé à m’en prendre plein les yeux.

.

Finalement, Cao Bang, ça n’était pas encore assez paumé alors j’ai décidé d’aller au bout du bout du monde! Au lac Thang Hen, un lac magnifique! J’ai un peu flippé pour l’aller, n’étant même pas sûre de l’endroit où j’allais, mais finalement lorsque je suis arrivée.. ça valait les sueurs froides que j’ai eu!! Cet endroit est magnifique!

.

Puis les 2 jours de solitudes absolue m’ont fait bouger de place pour aller encore plus loin, vers le nord, aux frontières de la Chine. J’y suis allée parce que je voulais aller voir les chutes d’eau séparant le Vietnam de la Chine mais j’ai vu des choses encore plus magnifiques! J’ai visité ma 1ere pagode, celle de Phat Tich Truc Lam et j’ai été sous terre, dans les grottes de Nguom Ngao avant de voir les chutes de Ban Gioc, qui m’ont un peu déçue puisque je n’était pas du bon côté de la frontière!

.

;

.

;

Ensuite je me suis dirigée vers Lang Son, petite étape avant de me diriger vers Bac Giang, pour rendre visite à ma filleule!

Après cette journée, je suis retournée à Hanoï et le samedi j’ai repris la route avec Mai ma traductrice pour aller rendre visiter à sa famille à Cao Mai. C’était un weekend très sympa et riche en découverte.

.

Cependant pour comprendre un peu mieux ce qui s’est passé dans le weekend, j’ai dû écrire un article sur le culte des ancêtres au Vietnam. Il faut presque le lire avant tout pour comprendre la relation que les vietnamiens ont avec les morts, les génies et les autels.